En ce moment En ce moment

Le portage salarial : nouvelle forme d'achats de prestations intellectuelles ?

Publié par Jérôme Pouponnot le | Mis à jour le
Le portage salarial : nouvelle forme d'achats de prestations intellectuelles ?

Le thème du portage salarial a eu les faveurs du Club des Acheteurs à l'occasion du premier petit-déjeuner organisé en 2014. Le point sur cette prestation quasi inconnue dans les achats mais qui devrait décoller.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'année 2013 a-t-elle été un tournant dans l'histoire du portage salarial ? L'avenir nous le dira mais une chose est sûre, l'arrêté ministériel (arrêté Sapin) de mai 2013 qui consacre et assoit le régime juridique du portage salarial pour les cadres, devrait contribuer à faire décoller cette activité. Pour rappel, le portage concerne environ 200 entreprises spécialisées, pour un chiffre d'affaires évalué à 500 millions d'euros. Le Club des Acheteurs, en y consacrant son 1er petit déjeuner de l'année a souhaité faire le point.

Les motivations des "portés" et des entreprises

" Je ne souhaitais pas m'occuper du statut de ma future entreprise et encore moins, de la gestion administrative " ! Une remarque souvent entendue durant la matinée. En effet, pour ceux qui ont choisi ce type d'emploi, la motivation est très claire. Le portage salarial s'adresse à des indépendants qui souhaitent démarrer une activité sans devoir choisir un statut juridique, ni en supporter les contraintes. Côté entreprise, avoir recours au portage c'est d'abord rechercher une solution souple et immédiate dans le cas d'une prestation individuelle. " Le portage peut être utilisé par les sociétés commerciales, les administrations publiques, les collectivités locales et les associations de type 1901. Il représente une alternative aux statuts d'indépendants sur un usage en CDI et CDD ", explique Fabien Baiata, directeur des opérations et relations clients chez Valor Consultants.

Le véritable décollage en 2014 ?

Le cadre est désormais fixé et la voie est libre pour le portage salarial... mais côté acheteurs, la pratique est loin d'être familière. Parmi les nombreux acheteurs présents dans la salle, très peu (pour ne pas dire aucun) n'ont eu recours à une société de portage, du moins, pour le moment. En revanche, nombreux sont ceux qui sont venus pour obtenir des informations, preuve de l'intérêt porté à cette "nouvelle" pratique. Un représentant d'EDF a notamment souligné, " Nous n'avons pas fait grand-chose à ce jour puisque nous sommes en pleine réflexion sur ce point. Nous avons néanmoins lancé des appels d'offres pour référencer certaines sociétés de portage. De son côté, le service juridique observe les risques potentiels ". En dépit des interrogations ou des doutes, les acteurs présents dans la salle étaient convaincus que le portage pouvait être une solution alternative crédible à l'emploi d'indépendants, dans le cadre de prestations intellectuelles. Encourageant...

Source Valor Consultants Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Jérôme Pouponnot

Jérôme Pouponnot

Journaliste

Journaliste dans la presse professionnelle depuis 1999, j’ai exercé dans l’univers de la relation client et du marketing direct jusqu’en 2012. Rattaché [...]...

Voir la fiche
Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet