En ce moment En ce moment

RSE et crise : les jeunes financiers s'expriment

Publié par Marwa Nakib le - mis à jour à
RSE et crise : les jeunes financiers s'expriment

En période de crise sanitaire, quelles sont les priorités des jeunes financiers en matière de RSE ? Le cabinet Deanjean & Associés s'est penché sur le sujet, par le biais d'une étude administrée à 215 étudiants et jeunes diplômés en finance entre Avril et Juin 2020.

Je m'abonne
  • Imprimer

Selon les résultats de l'étude menée par le cabinet Deanjean & Associés, en collaboration avec Dogfinance, les enjeux RSE sont encore plus importants en temps de crise pour les jeunes financiers en devenir.

Les résultats de l'étude ont démontré une parfaite sensibilisation des jeunes financiers à la RSE : tous les répondants en connaissent les enjeux, et pour une grande majorité d'entre eux (plus de 65%), les entreprises, de par leur pouvoir économique, ont la responsabilité, et sont aussi les mieux placées, loin devant les instances politiques, pour apporter des solutions aux enjeux de développement durable. Il en est de même face à la crise sanitaire : un peu plus de la moitié des répondants estiment qu'il est de la responsabilité sociale de l'entreprise de mobiliser ses salariés pour assurer le maintien de leur activité pendant le confinement, et bien que près de 30% ne soient pas opposés aux diminutions de salaires pendant cette brève période (dans le but de sauvegarder l'entreprise), 51% d'entre eux pensent que les salariés devraient être indemnisés au-delà des aides gouvernementales.

RSE et loi Pacte

Interrogés sur leur connaissance de la loi Pacte, une faible moitié des répondants affirme en connaître les termes. Une méconnaissance en contradiction avec l'importance qu'ils donnent à la RSE, certes, mais les jeunes s'en défendent : ils affirment considérer la loi comme un habillage. Pour la plupart d'entre eux (plus de 60%), les entreprises se limitent, en matière de RSE, à la communication comme un atout marketing pour redorer leur image externe, et affirment ne pas connaître la politique ou les actions RSE de leur employeur.

C'est aussi pour cela que seulement 35% des étudiants en finance affirment ne pas envisager de travailler pour un employeur qui n'est pas fortement impliqué dans des démarches RSE. Pour les 65% restants, des facteurs externes comme la peur du chômage, la crise économique, et le besoin de trouver un job jouent un rôle prioritaire par rapport à leurs convictions en termes de RSE.

Les étudiants et jeunes diplômés en finance ont grandi en étant responsabilisés sur les questions d'éthique et d'environnement et veulent contribuer au monde de demain. Mieux, ils comptent le faire avec leur entreprise. Les entreprises du secteur de la finance doivent être aussi pédagogues qu'efficaces pour être acteurs du changement et attirer les meilleurs talents pour lesquels la RSE n'est pas qu'un accessoire de communication" Thierry Denjean, président-fondateur Denjean & Associés.

Alors, quelles sont les priorités des jeunes financiers en matière de développement durable ? Par ordre d'importance, la garantie des droits et des bonnes conditions de travail aux salariés (79%), la réduction de l'impact environnemental (71%), et les enjeux d'éthique, de loyauté et de transparence (61%). Et surtout, ils appellent les entreprises à faire des preuves d'action démontrant les valeurs qu'elles communiquent.

NB : Dogfinance.com est une communauté financière Française lancée en 2010 qui met en relation des candidats et des recruteurs à travers un réseau social professionnel spécialisé dans les métiers de la finance.

Denjean & Associés est une société d'expertise comptable, d'audit et de conseil fondée en 1994, qui accompagne exclusivement des grands groupes français et étrangers et des sociétés du middle-market.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet