En ce moment En ce moment

2018 : une année record pour les primes salariales

Publié par Marie-Amélie Fenoll le - mis à jour à
2018 : une année record pour les primes salariales
© Ricochet64 - stock.adobe.com

Les entreprises du SBF120 ont versé plus de 5,2 milliards d'euros de primes de partage du profit à leurs salariés en 2018, soit un nouveau record selon les premiers résultats de la 7e édition du "baromètre du partage du profit" établi par le cabinet Eres.

Je m'abonne
  • Imprimer

L'année 2018 est un très bon cru pour le salariat français. Ainsi, près de 5,2 milliards de primes de partage (participation, intéressement, abondement PEE/PERCO) ont ainsi été distribuées au profit des salariés des entreprises du SBF120 selon les premiers résultats du 7e baromètre "du partage du profit" établi par le cabinet Eres, spécialisé dans le conseil et la gestion en épargne salariale, retraite et actionnariat salarié.

Une prime moyenne de 4243 euros par salarié

D'après le baromètre, entre 2012 et 2018, le total des primes de partage versées a connu une hausse de près de 20% dans le SBF120, en passant de 4,39 milliards en 2012 à plus de 5,2 milliards en 2018. De fait, la prime moyenne de partage du profit dans le SBF120 s'élève à 4 243 euros par salarié en 2018. Un montant en hausse de 2% par rapport à 2017.

A cela s'ajoutent, les 610 millions d'euros de dividendes versés aux actionnaires salariés français. Ainsi, dans le détail, en 2018, 35 opérations collectives ont été menées par 32 entreprises du SBF120 (augmentations de capital réservées aux salariés et cessions d'actions). Ces opérations représentent un montant total de 3,34 milliards d'euros, soit le plus haut pic enregistré pour le SBF120 depuis 2012.

Des bénéfices attendus de la Loi PACTE

Ces très bons résultats reflètent la volonté des "entreprises de récompenser les salariés à l'heure où l'économie se porte bien", affirme Pierre-Emmanuel Sassonia, directeur associé d'Eres, dans un communiqué de presse. Une hausse qui devrait se poursuivre notamment grâce à la reconduction en 2020 de la prime de pouvoir d'achat pour les entreprises ayant signé un accord d'intéressement mais aussi par les mesures de la loi PACTE, notamment en facilitant les versements de l'entreprise aux collaborateurs. A n'en pas douter les primes de partage représentent toujours l'un des principaux leviers de motivation utilisés par les entreprises et plébiscité par les salariés!


Je m'abonne
Marie-Amélie Fenoll

Marie-Amélie Fenoll

Journaliste

Journaliste depuis près de 6 ans, j’ai rejoint l’univers des achats et de la presse professionnelle en 2010. Un nouveau monde s’est ouvert à moi sur le [...]...

Voir la fiche
Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet