En ce moment En ce moment

Le fichier des écritures comptables, pas à pas

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

  • Analysez votre système d'information

L'analyse du SI de l'entreprise permettra au Daf d'identifier les applications, données et traitements concernés par le FEC et les difficultés techniques d'extraction en résultant.
Les ERP disposant de multiples zones d'information, il peut s'avérer indispensable d'élaborer une table de concordance entre les champs utilisés par l'entreprise et les champs obligatoires décrits par les textes.
En cas d'externalisation de la fonction informatique et/ou comptable, le Daf doit s'assurer que les clauses des contrats de prestations garantissent l'accès, la sauvegarde, l'archivage et la restitution des données dans les conditions de délai et de forme imposées par les textes. À noter que l'Administration fera preuve d'une certaine tolérance en 2014 (délai supplémentaire d'un mois en cas de recours à un prestataire).


  • Impact sur la direction administrative et financière

Le FEC constitue surtout pour le Daf une opportunité de vérifier la conformité de la comptabilité à la réglementation applicable. Au préalable, il est recommandé d'identifier tout élément impactant la constitution du FEC, notamment l'utilisation d'un plan de compte autre que le PCG, l'existence d'établissements (à identifier dans le champ n° 19), la réalisation au cours de l'exercice d'opérations spécifiques telles que les fusions, ou les acquisitions de société, et enfin l'externalisation de la fonction comptable et/ou informatique.

Dans le cas particulier des filiales de groupes étrangers, où la comptabilité est tenue par le centre de services du groupe situé hors de France, le Daf a l'obligation de tenir votre comptabilité en langue française et d'utiliser le PCG. En cas de CFCI (contrôle fiscal des comptabilités informatisées), le Daf doit s'assurer de l'accès aux données et aux pièces justificatives. En cas d'utilisation d'un plan de comptes étranger, la direction financière doit remettre une table de concordance entre ce plan de comptes et le PCG au titre des exercices 2011, 2012, 2013, sous condition (un compte PCG pour un compte non PCG).

Les enregistrements comptables doivent comporter les mentions minimales précisées par l'article 420-2 du PCG : "Tout enregistrement comptable précise l'origine, le contenu et l'imputation de chaque donnée, ainsi que les références de la pièce justificative qui l'appuie".

Le descriptif du FEC a pour objectif de faciliter la compréhension du fichier et de communiquer l'ensemble des informations nécessaires à la lecture et à l'exploitation des données. Ce document doit notamment inclure la codification des établissements, le mode d'identification des écritures de report à nouveau, l'attribution des numéros d'écriture par journal, toute table de concordance, toute information spécifique.

Avant toute remise du FEC, il est important de tester ce fichier et d'anticiper les contrôles de l'Administration. Les principaux points de vigilance concernent l'exhaustivité des champs, du format et des données. Le Daf doit également veiller à la conformité des écritures au regard des réglementations comptables et fiscales, avec une attention particulière sur la comptabilisation des opérations non récurrentes. Enfin, il est important de contrôler la cohérence entre les données comptables et les déclarations fiscales. Voir sur ce sujet la tribune de Maître Pascal Ngatsing sur Test compta Demat, le nouvel outil pour tester la conformité de votre FEC

À noter que la mise en oeuvre du FEC pourra entraîner, pour l'entreprise, des conséquences pratiques de nature informatique, juridique, technique, fiscale et comptable, dont l'insertion de clauses spécifiques dans les contrats d'externalisation de données ou d'établissement de la liasse fiscale par un tiers, ainsi que des contrôles à renforcer sur le traitement fiscal des données.

Les auteurs



Le cabinet Cofigex accompagne les entreprises et les organismes à but non lucratif dans toutes les phases de leur vie et de leur développement. Créé en 1978, Cofigex est un cabinet pluridisciplinaire dont les pôles de compétences sont :

- expertise comptable et assistance auprès de directions financières ;
- missions sociales : de la gestion de la paie à l'optimisation sociale ;
- Audit légal au sein de sociétés small & mid cap ;
- Transactions services : due diligence, restructuring et evaluation.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Par Sylvie Dréno, expert-comptable et CAC, dg de Cofigex, et Sabine Derboux, CAC, expert-comptable mémorialiste

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet