Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Analyses prédictives ou prescriptives et approches multi-scénarios : les nouveaux apports des DAF

Publié par le | Mis à jour le

Dans un environnement instable et incertain, l’analyse prédictive et l’approche multi-scénarios est une attente forte de l’entreprise vis-à-vis de son ou sa DAF. D’où l’intérêt pour celle-ci d’investir un nouveau champ : la capacité à traiter des données de masse et à connecter des données.

  • Imprimer

Encore peu répandue, la capacité à traiter et à connecter des données de masse pour en tirer des analyses, prescriptives ou prédictives, ou data strategy, permet par exemple, de rassembler des informations sur un fournisseur, de les analyser afin de déterminer si celui-ci remplit les conditions pour être qualifié de partenaire « préférentiel » et peut donc bénéficier d’un paiement anticipé. Plus globalement, la data strategy s’appuie sur les EPM (Entreprise Performance Management) qui permettent de mieux piloter l'activité future (budget, estimé, plan) en se fondant sur la stratégie de l'entreprise et un réel plus fiable. Les processus prévisionnels, qui sont alors vraiment alignés sur le plan stratégique, permettent d'appliquer cette stratégie et de maximiser l'utilisation des ressources. Ainsi une analyse à la fois approfondie et fine des dépenses de l’entreprise met les équipes finance en capacité de s’assurer que l’entreprise en retire de la valeur, mais aussi de mesurer cette valeur par type de dépenses ou de projets. D’où la possibilité de décider de manière éclairée c’est-à-dire de déterminer le budget au regard des performances attendues car prévisibles (à ce propos lire le Guide Spend Analysis Soldo p. 14 et suivantes).

Intégrer les perturbations du marché

La période 2020-2022 aura fait la démonstration que l’instabilité et l’incertitude sont des paramètres incontournables. En conséquence, les entreprises doivent diversifier leur planification de scénarios, notamment ceux fondés sur les perturbations du marché. Cette approche en multi-scénarios est d’ailleurs la seconde priorité des directeurs financiers en 2022 selon le Baromètre Priorités 2022 des directions financières de PWC. Planification budgétaire, planification financière intégrée, rapports de gestion et de performance, prévisions, modélisations : pour délivrer tous ces attendus et être réactive, l'équipe financière doit avoir la capacité d’exploiter les données issues de toutes les parties prenantes de l’entreprise, y compris celles des clients, fournisseurs, partenaires. C’est en cela que la data strategy sert la fonction finance car elle lui permet de déterminer l’origine de la performance, d’établir des prévisions plus régulières, de suivre de près la performance et d’identifier les sources des avantages concurrentiels et donc de proposer des scénarios fiables.
Afin d’agir pleinement comme un partenaire stratégique au sein de l’entreprise et vis-à-vis de l’ensemble de ses dirigeants, la fonction finance doit se doter de l’infrastructure, des processus, des contrôles et des talents nécessaires pour mieux comprendre les principaux catalyseurs de l’entreprise et se préparer aux événements à venir. Une fonction finance performante est une fonction intelligente.


Pour en savoir plus, téléchargez le Livre Blanc « 2088-2022 : l’adolescence de la fonction finance ? »

 

La rédaction vous recommande

Retour haut de page