En ce moment En ce moment

Reconfinement partiel : risques et enjeux pour les PME et ETI

Publié par Marwa Nakib le | Mis à jour le
Reconfinement partiel : risques et enjeux pour les PME et ETI

La crise du Covid19 était non anticipée. Les entreprises ont dû se réorganiser pour en gérer les risques, financiers et humains. Mais aujourd'hui 80% d'entre elles se disent prêtes à gérer un second confinement. Et heureusement puisque c'est ce qu'Emmanuel Macron a annoncé hier soir.

Je m'abonne
  • Imprimer

Dans son 4ème baromètre sur la gestion des risques des entreprises françaises, QBE et OpinionWay évaluent la confiance des PME et des ETI en matière de gestion de crise. Six catégories de risques ont été identifiées, à savoir, les risques financiers, humains, de marché, règlementaires, matériels, et immatériels. Selon le sondage, 90% des entreprises ont dû gérer au moins l'un de ces risques en relation directe avec la crise.

Mais ce sont surtout les risques financiers et humains qui ont le plus impacté l'activité des entreprises : en effet, 70% des répondants ont vu émerger des risques financiers directement liés à la crise et une grande partie d'entre elles ont dû avoir recours aux PGE proposés par le gouvernement comme solution de sauvegarde de leur trésorerie. En seconde position, les entreprises ont mentionné le risque humain, en augmentation à cause de la crise sanitaire, avec une hausse de 23% du risque d'arrêt maladie ou de maladie professionnelle.

Cependant bien que cette crise n'ait pas été anticipée (82% des entreprises n'avaient pas envisagé les risques engendrés par la crise), les entreprises ont quand même réussi à se réorganiser et à maintenir leur activité. 81% d'entre elles ont réorganisé leurs locaux, et 70% ont mis en place une nouvelle organisation du travail. Une réorganisation qui a eu des résultats satisfaisants. 80% des entreprises se disent aujourd'hui prêtes à affronter un reconfinement, et 32% des entreprises d'entre elles se disent même tout à fait sûres de pouvoir bien le gérer. Une bonne chose au vue des déclarations du président Macron hier soir. En annonçant un reconfinement partiel dès ce soir jeudi 29 octobre, Emmanuel Macron contraint les entreprises à réenclencher peu ou proue les scénarios mis en place au printemps.

Toutefois le confinement ne sera vraisemblablement pas aussi dur que le premier. De nombreux secteurs restent en effet en activité à commencer par les écoles, l'ensemble des services publics et l'industrie mais aussi une grande partie du commerce de détail alimentaire mais aussi spécialisé et le secteur du BTP. Pour les secteurs du tourisme, de la restauration et de la culture en revanche c'est un coup dur... qui pourra vite devenir fatal pour beaucoup. Le président annonçait hier des mesures de soutien renforcées à destination des artisans et commerçants indépendants contraints à fermer. Le plan précis devrait être dévoilé rapidement.








Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

Risques

Par Adrien Gendre, directeur associé chez Vade Secure

92% des attaques démarrent par un mail de phishing : un chiffre qui ne diminue pas malgré les dispositifs mis en oeuvre et les actions de sensibilisation. [...]