En ce moment En ce moment

La France a connu 52 000 défaillances d'entreprises en 2019

Publié par Céline Tridon le - mis à jour à
La France a connu 52 000 défaillances d'entreprises en 2019
© jesadaphorn - Fotolia

Il s'agit du niveau de défaillances le plus bas depuis 10 ans. Altares, qui fournit ces chiffres dans son bilan annuel dévoilé le mardi 22 janvier 2020, tient à tempérer les résultats : les PME restent, quant à elles, dans une situation jugée " préoccupante ".

Je m'abonne
  • Imprimer

Le chiffre aurait de quoi donner du baume au coeur : en 2019, 52 002 défaillances d'entreprise ont été enregistrées, soit un recul de 4,8 % pour atteindre un niveau qui n'avait pas été observé depuis 10 ans. Tel est l'enseignement avancé par Altares dans son bilan annuel des défaillances d'entreprises, publié le mardi 22 janvier 2020. Le groupe tient toutefois à nuancer les résultats : près de 350 PME de plus de 50 salariés sont tombées en 2019, dont une centaine sur le seul dernier trimestre. Cela représente une augmentation de plus de 13 % en comparaison à 2018.

" Les trois quarts des jugements concernent de très petites entreprises, avec 39 000 défaillances enregistrées. Mais le dispositif d'aides publiques peut avoir contribué à maintenir hors de l'eau des entrepreneurs en difficulté. Cette année, ce sont les PME qui ont été durement impactées ", insiste Thierry Million, directeur des études Altares. Si 80% des petites et moyennes entreprises échappent à la liquidation judiciaire directe, le nombre de procédures augmente sensiblement en 2019 (+12,7%). Une situation globale qui explique que, si le nombre de structures défaillantes baisse, le nombre d'emplois menacés augmente de 1,6 % et concerne aujourd'hui 173 800 postes.

L'industrie agroalimentaire au beau fixe

Les difficultés sont plus particulièrement prononcées sur les sociétés de 50 à 99 salariés dont les défaillances ont crû de 20 % en 2019 et de 33 % sur le seul dernier trimestre. Près du tiers de ces PME provient de l'industrie manufacturière.

Dans le détail, si l'industrie agroalimentaire tire son épingle du jeu (avec un recul de 14 % des défaillances), l'imprimerie de labeur, la mécanique industrielle, la réparation de machines, les services informatiques ou encore le transport routier de marchandises voient, eux, les procédures se multiplier. A contrario, la situation s'améliore dans les secteurs du bâtiment, du commerce de détail et des services à la personne.

Dans les territoires, la Normandie connaît la plus forte baisse de défaillances, tandis que deux régions voient malheureusement les défaillances repartir à la hausse : la Bourgogne Franche-Comté (+ 2,1%) et la Paca (+ 0,7%)

Je m'abonne
Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Risques

Par Mikaël Deiller, Michael Page

Le rôle du directeur administratif et financier n'a cessé de se dimensionner ces dernières années à mesure que ses missions se diversifiaient. [...]

Risques

Par Carine Guicheteau

Le marché de la cyberassurance est encore jeune, mais promis à un bel avenir. En effet, les risques cyber sont aujourd'hui identifiés comme [...]