En ce moment En ce moment

Un fonds de dette privée pour les entreprises de la région AURA

Publié par le - mis à jour à
Un fonds de dette privée pour les entreprises de la région AURA
© ©Sinisa Botas - stock.adobe.com

Lancé il y a quelques mois, le nouveau fonds de dette privée créé par cinq caisses régionales du Crédit Agricole en Auvergne-Rhône-Alpes veut déjà renforcer son assise en s'ouvrant aux acteurs régionaux. Il s'adresse aux entreprises en croissance, PME et ETI.

Je m'abonne
  • Imprimer

Après une première levée de fonds de 60 millions d'euros réalisée en mars dernier auprès des cinq caisses régionales du Crédit Agricole en Auvergne-Rhône-Alpes (Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes, Centre-Est, Centre-France, Loire Haute-Loire et des Savoie), le fonds " Dette Privée AURA by CA " accélère. Un deuxième tour de table est en cours. En s'ouvrant aux investisseurs institutionnels régionaux (assureurs, fonds de pension etc), ce nouveau fonds géré par Amundi, pourrait atteindre rapidement les 100 millions d'euros.

Ticket de 3 à 5 millions d'euros

Deux investissements ont d'ores et déjà été réalisés, deux autres devraient être finalisés dans les prochaines semaines, pour un ticket compris entre trois et cinq millions d'euros. " Nous disposons désormais d'un outil supplémentaire dans la palette des solutions de financement proposées aux PME et ETI régionales en croissance ", indique ainsi le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes. Pour Pedro Arias, directeur du métier Actifs réels et alternatifs d'Amundi, " ce fonds permet d'élargir la palette des solutions de financement à dispositions des entreprises d'AURA."

En effet, ce fonds, investit sur des prêts à moyen terme et à remboursement in fine (7 ans). Ces modalités permettent par conséquent aux entreprises de conserver des liquidités durant toute la durée de leur prêt. Une caractéristique pouvant s'avérer cruciale lorsque le dit prêt est alloué à un investissement destiné à porter la croissance de l'entreprise, sans retombées financières immédiates. Ces prêts in fine proposent ainsi une alternative intéressante à l'ouverture de capital.


Je m'abonne

Stéphanie Gallo

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]

Sur le même sujet