En ce moment En ce moment

Trophées 2020 / Sylviane Teil (Xefi) : Une Daf rapide comme l'éclair

Publié par Eve Mennesson le | Mis à jour le
Trophées 2020 / Sylviane Teil (Xefi) : Une Daf rapide comme l'éclair

Daf d'une société en forte croissance, Sylviane Teil met tout en oeuvre pour apporter des financements le plus rapidement possible et procurer les informations qui permettent de prendre vite des décisions.

Je m'abonne
  • Imprimer

VOTEZ ICI !

C'est à la faveur d'une croissance externe que Sylviane Teil a rejoint le groupe Xefi, il y a une dizaine d'années. " Depuis mon arrivée, le chiffre d'affaire et le nombre d'employés ont été multipliés par sept. C'est impressionnant, galvanisant et très formateur ! ", rapporte la directrice administrative et financière du groupe. En 2019, le groupe a réalisé une croissance de 28%, a noué sept acquisitions et a fait ses premiers pas à l'international.

En tant que Daf, Sylviane Teil s'attache à assurer l'indépendance financière du groupe, qui n'a pas encore cédé aux sirènes de la levée de fonds. En 2019, Xefi a levé auprès de ses partenaires financiers habituels une dette structurée de plus de 27 millions d'euros. Et ce en seulement quelques mois, les premiers rendez-vous ayant eu lieu en mars et la première enveloppe ayant été reçue en juillet. " Cette dette structurée regroupe nos dettes passées mais aussi une enveloppe pour nos futures croissances externes. Cela nous permet d'aller plus vite dans l'acquisition des entreprises-cibles ", explique la Daf. La dette structurée a en effet permis à Xefi de nouer ses acquisitions plus rapidement au dernier trimestre 2019.

La rapidité est, pour Sylviane Teil, primordiale. Au-delà de la question du financement, le circuit de décision, très bien rôdé, permet aussi d'aller plus vite. " Nous savons où nous voulons aller et comment car notre business model est très précis. Nous connaissons très bien nos cibles alors nous pouvons rapidement nous exprimer sur le "go-no go" ", rapporte Sylviane Teil qui précise que le groupe n'a même plus à chasser les entreprises-cibles : elles viennent à lui.

Objectif, rester agile

Cette rapidité et cette agilité sont également dues aux progrès réalisés en termes de gestion, grâce à la digitalisation et à la business intelligence. " Je m'attache à ce que notre gestion progresse plus vite que notre croissance. Nous avons un outil de pilotage extrêmement dynamique qui nous permet de savoir chaque jour où nous en sommes, sans attendre le bilan. Nous suivons très peu de KPIs, mais quotidiennement, pour être concentrés sur le pilotage ", décrit Sylviane Teil. Ce qui permet au groupe de prendre des décisions rapidement et de manière efficiente et pragmatique. L'ambition de la Daf : faire en sorte que les chiffres des flux passés ne soient pas un sujet. " Il est plus intéressant de consacrer notre valeur à l'avenir ", juge-t-elle.

Sylviane Teil est par ailleurs consciente que rien ne serait possible sans son équipe, qu'elle surnomme "les gladiateurs de la gestion". " Mon équipe est une source d'énergie pour moi, elle me permet de prendre du plaisir dans mon travail ", raconte-t-elle. La crainte de la Daf est qu'en grandissant le groupe Xefi perde son agilité. Selon elle, les outils digitaux permettent de ne pas tomber dans l'inertie d'un grand groupe et de conserver cette souplesse propre aux petites entreprises. Car si Xefi souhaite conserver un esprit de PME, ses ambitions sont bien celles d'une grande structure : en 2020, le groupe espère réaliser un chiffre d'affaire 180 millions d'euros et encore plus se développer à l'international pour atteindre les 500 M€ à l'horizon 2025.

- Si vous n'étiez pas Daf, vous seriez ?

J'aurais un club de plongée sous-marine. Rien ne vaut la beauté et la sérénité des fonds sous-marins.

- Quel est selon vous le principal défi pour votre fonction dans les 5 ans à venir ?

Les Daf regardent souvent le passé. Notre défi est d'être tourné vers l'avenir, en s'appuyant sur la digitalisation et la business intelligence.

Repères :

Raison sociale : Xefi

Activité : Services informatiques

Forme juridique : 26 sociétés SAS/SARL forment le groupe

Président : Sacha Rosenthal

Date de création : 1997

Siège : Rillieux-la-Pape (69)

Effectifs : 850

CA 2019 : 135 M€

VOTEZ ICI !

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet