Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Trois Daf sur quatre se heurtent à des difficultés de recrutement

Publié par Yann Petiteaux le | Mis à jour le
Trois Daf sur quatre se heurtent à des difficultés de recrutement

77 % des Daf peinent à recruter des professionnels qualifiés. La pénurie de profils est particulièrement forte dans le contrôle de gestion et la direction financière. Tels sont les principaux enseignements d'une étude du cabinet Robert Half.

Je m'abonne
  • Imprimer

D'après les résultats d'une étude menée par le cabinet Robert Half, leader mondial du recrutement spécialisé, auprès de 201 Daf français, 56 % des répondants estiment " assez difficile " le recrutement de professionnel qualifiés dans le domaine de la finance. Pire, 21 % d'entre eux trouvent ces profils " très difficile " à dénicher. Au final, plus des trois-quarts des Daf peinent à recruter des collaborateurs. A l'inverse, seuls 6 % d'entre eux déclarent ne pas rencontrer de difficulté particulière à trouver des professionnels compétents.

Contrôleurs de gestion et responsables comptables


" Les contrôleurs de gestion restent des profils toujours aussi recherchés pour leur capacité à piloter la performance de l'activité et à identifier et mettre en oeuvre des actions de réduction de coûts, précise Bruno Fadda, Associate director chez Robert Half finance et comptabilité. Il en va de même pour les responsables comptables ayant une expérience d'une dizaine d'années en ETI, dotés d'un profil relativement polyvalent et international pour lesquels le marché de l'emploi reste toujours très actif. "

Le marché toujours aussi tendu


D'une manière générale, Robert Half observe une pénurie de profils qualifiés dans les domaines du contrôle de gestion, de la direction financière, de la comptabilité générale ou encore de la comptabilité fournisseurs/clients. Le cabinet de recrutement avertit : " Compte tenu du contexte actuel, les entreprises pourraient croire qu'elles peuvent prendre du temps pour gérer leurs recrutements. Or il n'en est rien : le marché est toujours aussi tendu. Les 'bons' candidats sont très sollicités et donc disponibles sur le marché pendant de très courts périodes. "

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande