En ce moment En ce moment

Revue de presse pour directeurs administratifs et financiers (semaine du 18 février 2019)

Publié par le - mis à jour à
Revue de presse pour directeurs administratifs et financiers (semaine du 18 février 2019)
© NY Studio - Fotolia

Pour tous ceux qui n'ont pas eu le temps de parcourir la presse financière cette semaine ce florilège leur est dédié. Au programme : la technologie poursuit sa course mais l'urgence climatique aussi. Mais au fait quel est le rôle de la finance dans tout cela ?

Je m'abonne
  • Imprimer

Pacte Finance-Climat : "La finance a déjà sauvé les banques, elle peut aussi sauver le climat"

D'Alain Juppé à Laurent Fabius en passant par Nicolas Hulot et Manuel Carmena (maire de Madrid, Podemos), 600 personnalités politiques et scientifiques auraient déjà signé le Pacte Finance-Climat. Un texte qui imagine deux outils pour financer la lutte contre le réchauffement climatique : une banque et un fonds européen pour le climat et la biodiversité. Concrètement, le collectif espère la signature rapide d'un traité " intergouvernemental " ou, mieux, " européen ", qui établirait la création d'une banque ainsi que d'un fonds européen du climat et de la biodiversité. Cette banque serait rattachée à la Banque européenne d'investissement (BEI). À ce jour, la BEI a consacré 25% de ses investissements à la lutte contre le changement climatique. La nouvelle banque du climat accentuerait donc cet engagement, en accordant par exemple des prêts à taux zéro aux pays signataires du traité. Et ce chaque année, à hauteur de 2% du PIB du pays. À titre d'exemple, pour la France, la somme serait non négligeable : 45 milliards d'euros par an pour financer la transition climatique. >> Lire l'article complet sur le site Usbek & Rica

Les DAF à temps partagé trouvent leur place dans l'écosystème

Motivés avant tout par la variété des missions et l'autonomie dans l'organisation de leur temps, les financiers à temps partagé interviennent également sur des opérations de haut de bilan et des domaines connexes comme les RH ou l'IT. Parmi les principales raisons de cette montée en puissance : l'engouement pour de nouvelles formes de travail. En général les missions de ces nouveaux DAF durent en majorité (62 %) plus d'un an et portent, dans 95 % des cas, sur la finance opérationnelle (gestion de trésorerie, optimisation du BFR, contrôle de gestion et amélioration des processus), mais aussi sur du haut de bilan (recherche de financements, fusions-acquisitions, LBO) ou des domaines connexes comme les ressources humaines (44 %), le juridique (33 %), ou l'IT. >> Lire l'article complet sur le site Les Echos

Taxe Gafa : cheval de Troie d'une réforme fiscale internationale d'ampleur ?

Le 29 janvier, l'OCDE a publié une note passée relativement inaperçue. Pourtant, l'engagement de 127 Etats à travailler ensemble sur une réforme profonde de la fiscalité internationale pourrait aboutir à la naissance d'un " nouveau monde " en matière de répartition des profits imposables. Le réalignement pourrait passer par différents types de réformes, dont la plus emblématique serait de substituer à une imposition de production, fondée sur la présence physique, une imposition de consommation, fondée sur la présence économique des entreprises. Les multinationales seraient donc imposées - au moins en partie - au lieu d'établissement de leur clientèle, là où elles disposent d'une " présence économique significative ", et non plus au lieu de leur présence physique. >> Lire l'article complet sur le site Les Echos

IA, Blockchain : les 28 champs d'innovation prioritaires dont la finance doit se saisir

Le pôle de compétitivité Finance Innovation publie ce vendredi un livre blanc détaillant les 28 chantiers d'innovation prioritaires liés à l'intelligence artificielle et à la Blockchain dans lesquels les acteurs de la finance doivent investir. Le pôle de compétitivité suggère ainsi d'utiliser l'intelligence artificielle pour optimiser le scoring de crédit, lutter efficacement contre la fraude, faire face aux cyber-risques ou encore pour " augmenter " le collaborateur afin de l'aiguiller dans la complexité grandissante des produits et services financiers et l'environnement réglementaire. Parmi les chantiers prioritaires, on retrouve la sécurisation des portefeuilles numériques, l'identification et la déclinaison des bonnes pratiques de consortium ou encore la création d'une infrastructure de place pour améliorer la connaissance client. >> Lire l'article complet sur le site La Tribune

TagPay, la fintech qui veut aider les banques à affronter... les néobanques

La start-up française, qui a fait ses armes sur une trentaine de marchés africains, se lance à la conquête des pays occidentaux. Son parti pris : aider les acteurs bancaires traditionnels à se digitaliser afin de lutter contre les néobanques. Elle permet aux banques de se connecter de façon rapide, efficace et sécurisée aux fintechs et acteurs de l'économie locale via des API et, via l'open banking, de se mettre en permanence à niveau des dernières tendances de programmation et innovations technologiques. Certains grands groupes ne s'y trompent pas. Société Générale a investi 2 millions d'euros au capital de la plateforme, portant sa participation à 19,23 %, à l'été 2018. Mais l'entreprise française n'est pas seule sur ce positionnement. La fintech berlinoise Mambu, qui vient d'annoncer une levée de 30 millions d'euros, veut elle aussi développer sa plateforme de services bancaires en mode SaaS. >> Lire l'article complet sur le site L'Usine Digitale

Je m'abonne

la rédaction

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Fonction finance

Par Eve Mennesson

Secrétaire général, business partner, cost killer, compliant agile ou stratégique : en association avec une chercheuse, Marie Redon, Ayming [...]