En ce moment En ce moment

La datalphabétisation devient un enjeu majeur au sein des entreprises

Publié par le - mis à jour à
La datalphabétisation devient un enjeu majeur au sein des entreprises

Selon la société de conseil, McKinsey Global Institute, le volume de données mondiales double tous les 3 ans. Depuis plusieurs années et de manière quotidienne, le Big Data et l'utilisation de manière efficace et efficiente des données sont des sujets actuels et prépondérants.

Je m'abonne
  • Imprimer

Le Big Data ouvre de nouvelles opportunités en matière de traitement des données. Face à ce nouvel enjeu, la plupart des entreprises se doivent aujourd'hui d'avoir des compétences en analyse quantitative et en interprétation des chiffres. Cette nouvelle façon d'utiliser la donnée, la " Data Literacy " ou datalphabétisation, est la capacité à lire, traiter, analyser, exploiter et interpréter des données.

Les entreprises sont conscientes de cette mine d'or et de ses divers impacts positifs. En effet, selon l'étude "The Human Impact of Data Literacy", "Les entreprises ayant un bon niveau de datalphabétisation enregistrent jusqu'à 5% d'augmentation de leur valeur d'entreprise". La donnée chiffrée est donc devenue une source de valeur indispensable à maîtriser en entreprise.

Entre réticence et stress... Le chemin de l'adoption reste long

Cependant, de nombreux collaborateurs restent réticents à utiliser la donnée dans leurs tâches quotidiennes, 70% des employés déclarent se sentir dépassés ou malheureux lorsqu'ils travaillent avec de la data. Ce manque de compétences aurait des effets néfastes sur la productivité et augmenterait leur niveau de stress, environ "22% des collaborateurs [...] ont déjà pris au moins un jour d'arrêt maladie en raison du stress lié aux questions d'information, de données et de technologie."

L'étude réalisée auprès de 10 000 employés dans le monde révèle que le manque de datalphabétisation ferait perdre plus de 5 jours de travail par an et par salarié, qui engendrerait une perte de productivité d'environ 10 milliards pour les entreprises françaises. Il est donc devenu impératif pour les entreprises de former ses collaborateurs à cette compétence. Tous les salariés doivent donc être sensibilisés à l'utilisation de la donnée au sein de leur fonction et avoir des compétences de base sur la Data.

Comment devenir une entreprise "Data-driven" ?

Aujourd'hui, il y a donc un besoin urgent de former les collaborateurs à la culture de la donnée et de mettre en place une conduite du changement autour de la data.

Une entreprise "data-driven" est pilotée par les données et exploite, à tous les niveaux hiérarchiques, la donnée dans les tâches quotidiennes afin de permettre une prise de décision pertinente et rapide. Les DRH jouent un rôle primordial et se doivent d'impulser cette culture de la donnée via des formations et une conduite du changement pour rassurer et faire progresser les employés et ainsi permettre un développement des compétences en interne. Afin de devenir data-driven, les entreprises doivent veiller à ce que leurs employés puissent utiliser des plateformes accessibles et utilisables par tous et s'assurer que l'analyse des données soit au coeur de chaque décision. Cette culture de la donnée doit se faire en interne et doit s'étendre à l'utilisation de toutes les données externes permettant l'optimisation d'une organisation. L'étude met en exergue un processus pour aider les entreprises à adopter une stratégie autour des données :


Une réelle prise de conscience sur la datalphabétisation est née au sein des entreprises. Pourtant, nombreuses sont celles qui échouent encore à acculturer leurs employés. C'est pourquoi il est important de définir des stratégies et de cibler des moteurs étant "Data-Fluent" (expert en traitement de la donnée) pour répandre la compréhension et l'utilisation de la donnée, afin que la maîtrise de celle-ci soit enfin à la portée de tous.

Diplômée du Master Management des Ressources Humaines et de la Transformation Digitale de la PSB Paris School of Business, Constance Fiaux a rejoint mc2i, cabinet de conseil en transformation numérique, en 2019. Elle accompagne des DRH de Grands Comptes sur des projets de transformation numérique et intervient actuellement pour un acteur majeur du secteur public.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Constance Fiaux, Consultante mc2i

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

BI

Par Gabrielle Peyrelongue & Jérémy Taïeb, analystes financiers chez Fabernovel

Les précédents mois ont été animés pour le secteur de la tech, entre valorisations record des valeurs technologiques et contexte de crise sanitaire. [...]