En ce moment En ce moment

Voyage d'affaires : "rendre les paiements le plus invisible et silencieux possible"

Publié par Mathieu Neu le

Je m'abonne
  • Imprimer

Qu'en est-il des avantages du paiement invisible du côté de l'entreprise cliente ?

Il en résulte une optimisation importante du budget voyages. Avec la consolidation des dépenses et la visibilité accrue qui en découle, il est possible de mieux contrôler les coûts par le biais de meilleures négociations avec les fournisseurs et de vérifications plus fines. Une autre conséquence positive à ce niveau est un effet d'économie de coûts indirects dans le processus d'intégration des données d'entreprise. On estime que le coût de processus interne au sein d'une société n'ayant pas de paiement centralisé et d'intégration automatique des dépenses représente 20 euros par facture à traiter.

A quelle vitesse les entreprises vont-elles adopter ces nouvelles solutions ?

La carte de crédit traditionnelle est amenée à disparaître. C'est une certitude. Toute la question est de savoir à quelle vitesse cette transformation va se produire. Bon nombre de professionnels font part de leurs souhaits d'adopter rapidement ces solutions innovantes. Pour autant, il subsiste une forme de frilosité au moment du passage à l'acte. Aujourd'hui, plus de 60 % des travel managers assurent qu'ils utilisent toujours une carte plastique, comme le souligne notre dernière enquête. Il faut pouvoir accompagner le changement. C'est pourquoi nous proposons une solution intermédiaire avec notre application Airplus Connect qui consiste en un portefeuille dans lequel on peut intégrer différentes cartes plastiques, ce qui évite d'avoir concrètement sa carte de crédit sur soi. Une autre réalité synonyme de frein au changement est qu'il est compliqué d'équiper les entreprises, notamment les plus grandes, en cartes plastiques. Les mutations vers la virtualisation ne se font donc pas en un claquement de doigts. Il existe une certaine inertie qui est bien compréhensible.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet