Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Outils e-achats : faut-il céder aux sirènes du procure to pay ?

Publié par Charlotte Marchalant le

Je m'abonne
  • Imprimer

"Des ROI en moins de 6 mois !"

"Rendre les achats... aux achats.

Même problématiques de départ et, essentiellement, même conclusions chez RCI Banque qui figure parmi le portefeuille clients de B-pack depuis 2013. Le directeur achats de la filiale du groupe Renault, Jean-Christophe Labarre, va pour sa part jusqu'à ériger la solution P2P au rang d'outil RH. Un enjeu clairement mesuré et pris en compte dans le cahier des charges. "Nous ne voulions plus de décision prise dans une tour d'ivoire". En phase avec la tendance du "collaboratif", la banque affiche, au contraire, sa volonté de rendre les achats... aux achats. Impliqué dans la mise en production de l'outil, le service en est le seul administrateur. Un point rendu possible par une caractéristique phare de l'outil : son côté "user-friendly". Résultats : "Des ROI en moins de 6 mois !", s'enthousiasme Jean-Christophe Labarre, qui cherche à mettre fin aux préjugés distillés par les plus réfractaires au changement : "Il est possible de tout mettre en place sur une période très courte".

Passer du "cost-killing" à la création de valeur

"Devenir un meilleur client."


Quoique n'ayant pas pour sa part déployé d'outil P2P, Emmanuel Faudais, directeur des achats au sein du groupe UCPA ne fait pas moins l'éloge de la formule, qui représente à son sens pour la profession un changement de paradigme: "Passer du rôle de cost-killer à la création de valeur". Une mission ambitieuse qui ne peut néanmoins être prise en charge que par un service achats mature. "Tout est une question de moment", précise ainsi celui qui a pour mission au sein du groupe, spécialiste des loisirs sportifs, de construire la stratégie achats. Acteur revendiqué de l'économie sociale, il doit certainement à ce terreau une autre ambition qu'il met au rang des finalités de l'outil : "Devenir le meilleur client possible pour les fournisseurs". Une ambition noble non déconnectée des réalités économiques, à l'heure où ces derniers prennent parfois le pouvoir vis à vis des donneurs d'ordre.

Je m'abonne
Charlotte Marchalant

Charlotte Marchalant

Rédactrice stagiaire

Intrinsèquement curieuse, j’aime notamment fouiller l’actualité internationale à la recherche d’initiatives nouvelles. Intérêts particuliers : l’innovation [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles