En ce moment En ce moment

Publié par le | Mis à jour le
© Coloures-Pic - Fotolia

Je m'abonne
  • Imprimer

Une multitude de fonctionnalités

Outre le mode de gestion, il faudra sélectionner les fonctionnalités du distributeur. "Les machines free standing ont bénéficié de nombreuses avancées technologiques ces dernières années, notamment au niveau des moyens de paiement", constate Denis Riols. Si la petite monnaie est bien souvent acceptée, pour faciliter l'utilisation de la machine, les paiements par billet, par badge rechargeable, par carte bancaire sans contact ou encore par mobile sont dorénavant possibles. "Le paiement par carte bancaire n'est adapté que si la machine est dédiée à la clientèle, la commission bancaire étant répercutée sur le prix du café, indique Olivier Brua, président de Servidis, gestionnaire indépendant qui fait partie du groupement Proxi Pause. En revanche, la recharge des badges peut se faire par ce biais."

D'autres fonctionnalités peuvent vous intéresser, comme le dosage du sucre, le réglage de l'intensité et de la longueur du café, le mode "energy saving" , etc. "Les critères de décision ont évolué ces dernières années, déclare Olivier Brua . Les aspects écologiques sont de plus en plus importants. Le rapport qualité-prix-service est également étudié, le prix seul est moins déterminant."

Tendance émergente, les distributeurs automatiques deviennent des vecteurs d'information pour la communication interne. Certaines machines sont en effet dotées d'un écran vous permettant de diffuser messages, images et vidéos.

Pour tous les goûts

Enfin, ne perdez pas de vue l'essentiel : la gamme de boissons proposées (expresso, cappuccino, café crème ou au lait, thé, chocolat chaud...) et le type de matière première (café en capsules, en grains, instantané, bio, équitable, sans allergène...). Les distributeurs automatiques peuvent proposer plus de 20 recettes en sélection directe. À noter que Lavazza est la seule marque à proposer une offre 360 (capsule, en grains et instantané) sur un seul distributeur.

N'hésitez pas à demander une dégustation afin d'apprécier la qualité des boissons servies. Le goût d'un café à l'autre peut être très différent. "Comme le vin, le café est tributaire de différents paramètres, comme l'ensoleillement : les millésimes se suivent, mais ne se ressemblent pas, prévient Laurence Thébault, responsable marketing OCS/Vending Lavazza France . C'est pourquoi, afin de garantir une qualité gustative identique, quelles que soient les saisons et les années, nous procédons à une fine sélection des crus et à des assemblages précis des différents types de café."

Mais, si la pause-café est un moment privilégié pour les collaborateurs, elle est loin d'être neutre pour l'environnement. Des gobelets aux touillettes en passant par le marc de café, les déchets s'amoncellent ! Pourquoi ne pas opter pour une machine qui accepte les mugs et autres tasses ? Une start-up bretonne, Newcy, propose quant à elle des gobelets en polypropylène réutilisables et personnalisables. Le principe ? Un gobelet par jour et par utilisateur. Newcy assure la livraison et la collecte, et sous-traite le lavage à une entreprise adaptée. Actions de sensibilisation, challenges et reportings sont prévus pour accompagner le changement de comportement. "Nous avons analysé le cycle de vie de nos gobelets avec l'Ademe, signale Caroline Bettan, présidente de Newcy. Comparé à un gobelet jetable, la consommation d'eau est réduite en moyenne de 54 % et les émissions carbone de 79 %. Et par rapport à un mug en céramique, l'économie est de 29 % sur les émissions carbone et de 60 % sur l'eau. Nous sommes en veille sur des matériaux biosourcés, mais actuellement les résultats ne sont pas satisfaisants, par exemple en termes de résistance à la chaleur." Accessible sur abonnement, ce service est aujourd'hui proposé en Bretagne, en Île-de-France et, d'ici 2020, dans les principales métropoles tricolores.

Une deuxième vie pour vos déchets

En parallèle, vous pouvez faire appel à des sociétés de collecte multi-déchets de bureaux (Les joyeux recycleurs, Lemon Tri...). Elles mettent à disposition divers conteneurs afin de récupérer gobelets, capsules, marc de café, mégots, piles... Puis, elles les valorisent dans des filières dédiées. Ainsi, le marc de café est transformé en compost, combustible ou kits de culture pour des champignons ; le plastique en paillettes servant à la fabrication de cintres ou de pulls ; le carton en emballages kraft... Sessions ludiques de sensibilisation au tri et reportings réguliers complètent généralement l'offre, accessible sur abonnement. Une dimension sociale et/ou environnementale est souvent associée. Par exemple, Lemon Tri plante des arbres en cas de dépassement d'un certain seuil de déchets collectés. Quant à la start-up parisienne Les joyeux recycleurs, elle reverse 5 centimes par kilo de déchet collecté à Ares Atelier, association pour la réinsertion économique et sociale.

Lire le témoignage de Fabienne Coudrec, directrice fabrication et achats de InfoPro Digital - "La pause-café s'inscrit aussi dans notre démarche d'éco-responsabilié" - en page 3

Gestionnaire indépendant ou grand groupe ?

Plus d'un millier de gestionnaires se partagent le gâteau de la distribution automatique. La tendance du marché est à la concentration. En 2017, Selecta a racheté Pelican Rouge. Ensuite, Maison Lyovel a été cédée à Jacobs Douwe Egberts (JDE). Face à ces géants, les indépendants représentent le gros des troupes. Ils ont un rayonnement local, quand les grands groupes disposent d'une couverture nationale, voire internationale. "Les entreprises multi-site ne souhaitant qu'un seul interlocuteur s'adresseront à un grand groupe, résume Denis Riols. Sinon, mieux vaut privilégier un indépendant qui, du fait de sa proximité et de sa petite taille, sera plus réactif." D'autant que la plupart des indépendants se rassemblent dans des groupements afin de pouvoir rivaliser en termes de prix et de gammes.

Je m'abonne

Carine Guicheteau

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Coûts

Par Marc Horwitz

La lutte contre le réchauffement climatique a des conséquences directes sur les parcs automobiles des entreprises. Voici une sélection de voitures [...]