En ce moment En ce moment

Prédictif, collaboratif, évolutif... les nouveautés et tendances logicielles

Publié par le

Je m'abonne
  • Imprimer

Des utilisateurs à la recherche de simplicité

"Avec les solutions dans le cloud, le métier reprend la main: une formation en ligne de trois jours est suffisante pour commencer à manipuler", avance Olivier Beugnet, associé chez BearingPoint. En effet, les logiciels, et pas seulement ceux dans le cloud, sont aujourd'hui axés ergonomie. Ce qui permet de lever de nombreux freins lors du lancement d'un nouvel outil dans une entreprise. "La principale difficulté dans la mise en place d'un nouveau logiciel est l'adhésion des utilisateurs. Il faut donc que l'outil soit simple afin de leur montrer qu'il s'agit d'une aide et non d'un contrôle", indique Philippe Dayron, dg de Faber-Castell, qui a choisi une solution EBP pour sa simplicité, justement.

Cette simplicité d'utilisation est également essentielle parce qu'il est de plus en plus souvent demandé aux utilisateurs d'être autonomes. Les employés gèrent désormais seuls leurs notes de frais ou leurs congés. "Les portails employés vont au-delà de la simple gestion administrative et incluent également la gestion des congés, l'autoformation, la possibilité de postuler en interne...", décrit Claire-Marie de Vulliod, director and market leader dans le domaine des technologies de ressources humaines au CXP.

Des communautés pour mieux collaborer

Autonomes dans la gestion de leurs congés et de leurs notes de frais, les employés doivent également de plus en plus être capables de gérer leur budget, ou encore de faire de la planification. "Le Daf était auparavant le seul responsable de la planification, désormais tout le monde est capable de récupérer ses données et de faire de la planification. Et la finance a accès à une vue globale, décrit Nadine Pichelot, Daf d'Anaplan. Avec une plateforme telle que la nôtre, les opérationnels de la supply chain sont capables de planifier la production et la livraison, ceux des RH les augmentations et les formations, etc."

On voit en effet émerger des plateformes qui centralisent tout ce qui se passe dans l'entreprise. L'objectif étant de "désiloter" les organisations, de permettre aux différents services de mieux collaborer. Parallèlement montent en puissance des logiciels de gestion de communautés, qui offrent la possibilité de partager, commenter. "On réplique dans les entreprises les réseaux sociaux qui existent dans la vie privée", constate Hélène Mouiche. Des communautés qui peuvent servir à différentes choses: partager des documents, réaliser du brainstorming, échanger des jours de congé... Ou mettre en place des projets interservices. "De plus en plus d'entreprises s'organisent en mode matriciel et utilisent des outils de gestion de projet", indique Patrick Rahali, director et market leader ERP au CXP. Il cite le développement des ERP orientés à l'affaire, tels qu'Atheneo.

L'information en un clic avec la datavisualisation

Parmi les facilités d'utilisation les plus recherchées: la datavisualisation. Cela permet d'avoir accès en un clin d'oeil aux principaux indicateurs, de voir s'ils sont bons ou mauvais et d'aller dans les détails si nécessaires. Workday, par exemple, intègre la partie transactionnelle et la partie décisionnelle: on peut zoomer du compte de résultat jusqu'aux informations détaillées comme les factures clients ou fournisseurs, et cela en temps réel et par simple clic. De tels outils permettent de prendre des décisions plus rapidement. "Cela permet d'interagir en temps réel, de traiter plus rapidement la demande d'un salarié, d'un client ou d'un fournisseur, mais aussi d'analyser plus vite", pointe Hélène Mouiche, senior analyst chez Markess.

>> Lire la suite en page 3.

Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Eve Mennesson

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet