En ce moment En ce moment

Le reverse factoring au service des ETI? Ça commence

Publié par le - mis à jour à
Le reverse factoring au service des ETI? Ça commence

Kyriba, groupe spécialisé dans la gestion de trésorerie vient de lancer une solution d'invoice trading qui met le reverse factoring à portée des grandes ETI.

  • Imprimer

Et si le reverse factoring n'était plus seulement réservé aux grands comptes ? C'est le pari que tient Kyriba, leader mondial dans le secteur de la gestion de trésorerie et du risk management. Le groupe a lancé officiellement début octobre une solution d'invoice trading, extension de son offre de reverse factoring destinée aux grandes ETI.

" Le reverse factoring est utilisé par des grands acheteurs , Auchan, Michelin, Orange..., parce qu'ils peuvent organiser eux-mêmes le montage juridique avec les partenaires et les institutions financières, ainsi que le marketing de la solution auprès de leurs fournisseurs, explique Edi Poloniato, vice-président en charge de la stratégie et du développement chez Kyriba. Or il existe toute une série d'entreprises de taille inférieure qui ont des problématiques de financement fournisseurs et souhaitent mettre en oeuvre ce type de programme dans le but de pérenniser leur chaîne d'approvisionnement, mais elles n'en ont ni les moyens ni le temps. "

Plateforme cloud

Avec sa nouvelle offre, Kyriba propose à ces entreprises, qui n'ont pas la même facilité d'accès à la liquidité des grands groupes, de prendre en charge la mise en place d'un système de reverse factoring : structure juridique, enrôlement des fournisseurs, apport de la liquidité... " L'acheteur va déposer ses factures sur une plateforme cloud et on va trouver en face des investisseurs (fonds communs de titrisation, banques...) prêts à régler la facture en avance. "

Kyriba est en train de conclure les premiers accords avec des clients sur ce nouveau service. Celui-ci ne devrait pas se limiter aux seules factures fournisseurs. Il est prévu qu'il puisse également être utilisé par les entreprises pour le règlement de leurs propres factures clients.

Yann Petiteaux

Yann Petiteaux

Journaliste

De formation supérieure en gestion et droit des affaires, je travaille depuis 2005 en tant que journaliste dans le secteur de la presse économique et [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Trésorerie

Par Vincent Maurel, Arthur Boutemy, François Warcollier, Avocats chez Fidal

A travers la loi PACTE, le Gouvernement semble vouloir faire de la France une place attractive pour les ICO mais des freins existent et questionnent [...]