Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Prêt professionnel : comment établir son dossier en 2022 ?

Publié par Brand Voice le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
brandvoice Prêt professionnel : comment établir son dossier en 2022 ?

Quand l'on a besoin de trésorerie, que cela soit pour monter son entreprise, la développer ou faire une reprise d'activité, on peut faire appel à un organisme bancaire pour obtenir un prêt. Il s'agit du prêt professionnel, il est spécifiquement destiné à ces types d'usage et peut aider une personne à se lancer ou à ne pas attendre pour développer son activité rapidement. Pour obtenir un prêt professionnel, il faut faire une demande auprès d'un organisme bancaire. Pour cela il y aura besoin d'un dossier, on vous explique comment le réaliser.

Je m'abonne
  • Imprimer


Définition du prêt professionnel

Le prêt ou crédit professionnel fait partie des nombreuses options proposées par les organismes bancaires et qui est spécifiquement dédiées aux dirigeants et aux créateurs d'entreprise. Le but est de financer une reprise, une création ou de répondre à un besoin ponctuel pour une petite entreprise, des artisans ou encore des auto-entrepreneurs. Selon le besoin et le dossier, on peut obtenir la totalité du montant demandé pour son investissement et ainsi créer ou développer son activité sans perdre de trésorerie.

Ce sont des prêts à durée variable, de 1 à 15 ans. Les montants et les modalités vont véritablement dépendre de la garantie mise en place pour la banque. C'est en ce sens que le dossier à créer, avec la présentation d'un business plan solide, d'une caution de banque ou encore d'une caution en nom propre, est indispensable. C'est encore plus valable si la demande concerne une création d'entreprise, puisque pour la banque, il va falloir estimer si le projet est suffisamment rentable pour garantir le remboursement de la somme demandée.

Correctement définir son besoin financier

La première des étapes à réaliser avant de demander un prêt professionnel, c'est d'estimer précisément le besoin. C'est-à-dire qu'il faut calculer la somme que l'on a besoin pour reprendre une activité ou en créer une. Il ne s'agit pas de demander une somme vague et arrondie en s'imaginant que cela puisse suffire. Dans l'intérêt de l'emprunteur et du prêteur, il faut que le besoin de financement soit particulièrement réfléchi afin que la somme demandée, soit parfaitement cohérente avec l'activité en question.

De plus, l'organisme bancaire est un expert dans la matière et si l'on souhaite obtenir une somme bien plus importante que nécessaire ou au contraire trop faible, cela mettra en danger la demande de prêt. C'est un moyen de prouver son sérieux, de bien définir son besoin de trésorerie.

La constitution du dossier de prêt

Comme pour demander un prêt immobilier ou un crédit personnel, lorsque l'on demande un prêt professionnel, on ne peut pas venir les mains vides. Il faut se munir de ce que l'on appelle le dossier bancaire. Il s'agit tout simplement de ne pas demander un prêt trop rapidement et sans définir correctement son besoin et sa capacité financière. Dans un dossier bancaire, il va falloir apporter plusieurs documents nécessaires pour prouver l'intérêt de la création d'entreprise, ou bien la rentabilité du projet que vous souhaitez réaliser. Parmi ces documents, il y a notamment le business plan pour une création d'entreprise, le plan financier de remboursement, les amortissements ou encore des devis.

Tous ces documents sont pertinents pour démontrer le professionnalisme ou la viabilité d'un projet. L'organisme bancaire est là pour avoir la certitude de récupérer son argent, ainsi lorsque l'on se présente pour un entretien avec un banquier, il faut être prêt et connaître son sujet. C'est un peu comme un entretien d'embauche, il faut préparer ses arguments, démontrer la solidité de son projet et l'intérêt d'y investir. Non seulement cela permet d'assurer l'obtention de son prêt, mais aussi soi-même d'avoir étudié correctement son sujet et de ne pas se lancer dans une aventure inconsidérée.

Les solutions de financements disponibles

Selon le besoin et surtout selon les capacités financières, il existe différentes solutions pour fiancer son activité. La première solution est celle des financements bancaires, mais il en existe aussi d'autres. Le choix de la banque est un choix rassurant puisque c'est un organisme connu et qui va permettre une certaine souplesse. C'est pour cela que de nombreux créateurs de petites entreprises passent par le prêt professionnel avec cautionnement bancaire. C'est-à-dire qu'une banque, la banque personnelle du créateur en général, va se porter caution afin de faciliter l'obtention du prêt professionnel.

Une autre solution est le financement participatif pour entreprise. Le crowdfunding ou financement participatif consiste tout simplement à présenter son projet et demander une somme à des investisseurs en échange de certaines contreparties. C'est un moyen très participatif de mettre en avant son projet et de voir l'intérêt du public. Cela peut prendre différentes formes, soit sous forme de don avec éventuellement des contreparties, soit sous la forme d'achat de parts de l'entreprise. C'est une solution particulièrement développée sur internet, où les plateformes de crowdfunding sont nombreuses. L'intérêt est de garder la mainmise sur son projet, mais de pouvoir tout de même obtenir une somme conséquente grâce à la générosité des investisseurs en ligne.




Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande