Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Agicap lève 100 millions de dollars pour aller au-delà du pilotage de trésorerie

Publié par le - mis à jour à
Agicap lève 100 millions de dollars pour aller au-delà du pilotage de trésorerie

La fintech lyonnaise a levé 100 millions de dollars pour développer à l'international sa solution de pilotage automatisé de trésorerie. Cette enveloppe lui permettra également de poursuivre la R&D pour mettre en oeuvre une solution plus globale allant de la gestion de trésorerie aux paiements.

Je m'abonne
  • Imprimer

Après avoir réalisé deux tours de table depuis sa création en 2016 (le premier en 2019 avec 2,4 millions d'euros levés et le second au printemps dernier pour 15 millions d'euros), la fintech lyonnaise vient de lever 100 millions de dollars auprès du fonds Greenoaks (déjà présent chez Deliveroo par exemple, ou encore Pizza Hut et Discord), portant la valorisation d'Agicap à 500 millions de dollars. Une opération menée en un temps record, les éléments essentiels ayant été validés en moins d'une semaine. " Nous avons été contactés par plusieurs investisseurs, nous n'avons pas eu besoin de nous battre. Les sujets de la trésorerie et de l'automatisation des sujets financiers dans les PME représentent un potentiel énorme, les investisseurs en sont conscients. En effet, l'automatisation de la suite financière est encore un domaine pour lequel les petites et moyennes entreprises sont mal servies ", note Sébastien Beyet, CEO de la start-up lyonnaise Agicap. "Elles doivent souvent se contenter d'outils des années 90 alors que dans le même temps, leurs dirigeants disposent d'outils très performants pour leur gestion financière personnelle. La donne évolue peu à peu, notamment grâce à l'intervention des fintechs, mais les opportunités sont immenses. "

La trésorerie : le fameux nerf de la guerre

Dans ce new deal de la suite financière des petites et moyennes entreprises, Agicap entend bien apporter sa pierre à l'édifice. La start-up, créée en 2016 à Lyon, a mis sur le marché, début 2019, une solution de pilotage de la trésorerie en mode SaaS (abonnement mensuel) utilisant les algorithmes de l'intelligence artificielle pour fournir aux entreprises une aide à la décision. " Nous sommes capables d'agréger tous les flux financiers (les données bancaires, celles issues des outils comptables, des ERP, des CRM ou encore des logiciels) pour établir, en fonction de différents paramètres, des scenarii très précis. Par exemple, quelle trésorerie nécessaire si on bouge le curseur de l'activité partielle, ou celui des dates de règlement des fournisseurs, etc. Les utilisateurs ont un aperçu en temps réel des entrées et sorties, des prévisions, avec des possibilités de datavisualisation et de reporting automatisés. " Car Agicap en est persuadée : la trésorerie est le nerf de la guerre.

L'histoire récente lui a donné amplement raison, avec une prise de conscience aiguë des dirigeants d'entreprise et de leurs directeurs financiers qu'il était plus que capital de s'intéresser de près au pilotage de leur trésorerie. " La trésorerie a toujours été une priorité mais avec la crise Covid, elle est devenue la priorité numéro 1 ", résume Sébastien Beyet. La crise sanitaire a joué un rôle de catalyseur. En 18 mois, l'entreprise est ainsi passée de 30 à 200 collaborateurs avec des revenus multipliés par dix (chiffre d'affaires non communiqué). " Finalement, nous avons avancé deux fois plus vite que ce nous avions envisagé, ce qui nous a poussé à lever de nouveau des fonds plus tôt que prévu. Nous avons aujourd'hui l'opportunité de créer un leader européen de la gestion automatisée de trésorerie. Si nous n'occupons pas l'espace rapidement, d'autres le feront et nous perdrons notre avantage concurrentiel ".

Du pilotage de trésorerie au paiement

Au-delà de l'axe majeur de son internationalisation rapide, avec des recrutements à marche forcée (cible de 800 collaborateurs de plus sous deux ans, dont les deux tiers à l'international), Agicap entend élargir sur son offre. En poussant plus loin son produit. " Nous souhaitons développer notre solution, en ne se cantonnant plus uniquement à la trésorerie. Aujourd'hui, notre outil permet d'identifier les paiements et virements à opérer. L'ambition est de pouvoir, rapidement, leur permettre d'aller jusqu'à la réalisation, depuis notre plateforme, de toutes ces opérations. Cela permettra de faciliter leurs démarches".

Agicap n'en oublie pas néanmoins son coeur de métier historique : le pilotage de trésorerie. Après avoir lancé, en plein coeur de la crise Covid, la plateforme d'échange et d'entraide "Cash is King" (1.000 entreprises actives aujourd'hui), Agicap vient de lancer la "Cash Academy" : une plateforme en ligne de formation gratuite pour s'autoformer à la gestion de trésorerie. Elle est ouverte à tous, pas uniquement aux clients d'Agicap.


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande