Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Un mauvais contrôle des dépenses c'est 2% de CA perdu

Publié par le - mis à jour à

Les entreprises françaises, et en premier lieu leurs DAF, ont beaucoup à gagner en rationalisant le process de contrôle des dépenses. Explications avec Luxisle Faubert, Responsable marketing France & Benelux chez Soldo.

  • Imprimer

Parce que le manque d’outils numériques au sein d’une fonction finance se traduit par un ensemble de limitations. Il y a bien évidemment la perte de temps lié au traitement manuel chronophage et la sollicitation d’un capital humain sur des missions à faible valeur ajoutée. Ce qui entraîne un manque de réactivité de la fonction finance pure. Cela a aussi un impact sur les coûts. Au global cela nuit à la performance de l’entreprise. C’est ce que démontre une étude que nous avons menée auprès de 950 responsables financiers européens : 2 % du chiffre d’affaires est perdu en raison d’un manque de contrôle sur les dépenses ! On parle ici des dépenses au sens large : les notes de frais des collaborateurs bien sûr mais aussi les dépenses publicitaires, les abonnements à des logiciels ou encore le poste fournisseurs. En regard, les responsables financiers consacrent en moyenne la moitié de leur temps à des tâches administratives qui pourraient être numérisées. Il y a là un vrai potentiel d’optimisation.

Les entreprises comptent de nombreux acheteurs, de nombreux moyens de paiement et de nombreuses occasions de dépenser. Savoir qui a dépensé quoi et où coûte donc du temps et de l'argent. Recourir à une plateforme d’automatisation des paiements et dépenses permet de centraliser, suivre et contrôler en temps réel les dépenses à l’échelle de l’entreprise. Notre solution, Soldo, permet aussi d’avoir une visibilité plus fine avec des budgets et reportings par service, projet, ou collaborateur afin de s’aligner à chaque organisation. De plus, nous nous intégrons avec le logiciel comptable de l’entreprise, donc plus de rapprochement à faire. Autant d’aspects pratiques qui permettent d’optimiser et de simplifier les processus comptables et administratifs, et in fine de redonner du temps à la fonction finance, laquelle peut alors se repositionner sur l’accompagnement des autres fonctions.

Soldo existe depuis cinq ans et compte déjà 26 000 clients en Europe, de toutes tailles et de tous secteurs. Notre mission est d'aider les entreprises à prospérer. Les plus grands investisseurs mondiaux nous font confiance : nous venons de clôturer 180 millions de dollars en série C, soit la plus forte levée de fonds pour une société européenne de gestion des dépenses. Le volume des dépenses sur notre plateforme a quadruplé durant la crise sanitaire prouvant que Soldo répond à un réel besoin des entreprises. Dépenser de manière plus intelligente pour maîtriser et optimiser ses coûts sans pour autant alourdir les process : un must pour la fonction finance.