Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

La datavisualisation, une nouvelle ère pour l’efficacité financière

Publié par le | Mis à jour le

On ne peut améliorer que ce qu’on peut mesurer. Cet adage s’applique pleinement aux directions financières, en pleine transformation digitale, à l’heure actuelle. Un contexte où la datavisualisation et ses avantages deviennent de plus en plus populaires.

  • Imprimer

La valorisation de la donnée au service de l’efficacité et du développement des organisations semble toujours mieux connue. Selon une enquête menée par le spécialiste du management de l’information numérique Archimag, 62 % des interlocuteurs en entreprise considèrent que la datavisualisation améliore la communication et aide à la prise de décision. Mais le constat est aussi qu’une organisation sur deux ne dispose pas de données de qualité à jour, bien localisées, et que 40 % des professionnels intègrent toujours leurs informations manuellement à leurs bases de données.

La datavisualisation est amenée à s’imposer comme un incontournable de la gestion et de l’analyse quotidienne, à l’heure où les données d’activité et les paramètres à maîtriser deviennent innombrables. L’étude d’Archimag rappelle que près de 90% des informations transmises au cerveau sont visuelles et 80% de l’information retenue l’est également.

En mettant en scène l’information massivement disponible en entreprise, la datavisualisation permet d’orchestrer celle-ci par le biais d’objets graphiques simples, esthétiques, et évocateurs. L’objectif est de mieux connaître pour mieux comprendre et mieux anticiper. Si la valorisation d’une par l’analyse d’indicateurs n’est pas récente, des attentes fortes s’expriment aujourd’hui autour du caractère déterminant de l’instantanéité de la donnée et de son accessibilité en temps réel.
 

Lire aussi | La Business Intelligence comme levier de performance

La donnée au cœur des décisions en entreprise

L’une des grandes tendances est l’importance accordée aux interfaces intuitives, simples d’usage et de prise en main. Il s’agit de rendre les outils exploitables par tous types de profils, au-delà des responsables financiers. De plus en plus de responsables métiers ont la nécessité de gagner en visibilité sur leur périmètre d’activité. Les reportings disponibles traduisent ainsi par la datavisualisation des données clés concernant des aspects techniques, la fonction support, l’information relative aux salaires, aux ressources humaines, aux encours ou encore aux délais de paiements.

Les tableaux de pilotage apportant une vision à 360 degrés pour identifier des axes d’amélioration, des tableaux de bord d’exploitation assurant la remontée d’événements dans des domaines précis, ou encore des tableaux de communication pour la collaboration ou le partage documentaire forment autant d’exemples pertinents.

Au sein des directions financière tout comme dans d’autres services, les collaborateurs, peuvent ainsi se consacrer à des analyses plus détaillées, plus enrichies, et se dotent d’une meilleure connaissance de l’organisation, de ses forces et de ses faiblesses. En conséquence, l’ensemble des équipes profitent d’une nouvelle culture favorable à une meilleure efficacité. La datavisualisation est ainsi synonyme d’aide à la décision, d’une meilleure anticipation des freins éventuels, de prédiction des événements et de leur impact. Des atouts apportés par des outils logiciels dédiés toujours plus populaires, qui permettent également de mieux identifier les opportunités à saisir, ainsi que les sources d’innovation.