Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Trophées 2022 - Thierry Sar, pluridiciplinaire dans l'âme

Publié par le - mis à jour à
Trophées 2022 - Thierry Sar, pluridiciplinaire dans l'âme

Riche d'un parcours professionnel diversifié, Thierry Sar est depuis six ans directeur financier chez Finnegan, un poste qu'il occupe à 70%. Les 30% restant étant consacrés à une activité à temps partagé via sa propre société de conseil.

Je m'abonne
  • Imprimer

VOTEZ ICI !

A 50 ans, Thierry Sar mène sa carrière sur plusieurs fronts. Directeur financier du groupe de conseil Finnegan depuis 2016 à 70 % du temps, il dirige en parallèle sa propre société de conseil auprès des directions générales et financières ce qui représente 30 % restant. « Cela nécessite une bonne organisation et de pouvoir compter sur une équipe très performante chez Finnegan », explique-t-il.

Avec 4 salariés, le service finance de Finnegan évolue à taille réduite. « Malgré cela, nous sommes capables d'établir les comptes mensuels des sept sociétés du groupe avec tous les éléments de cut-off, alors que le volume de facturation est de 40 M€ HT par an », souligne le Daf. Les clés de cette réussite ? Les compétences humaines, bien évidemment, mais aussi un travail conséquent réalisé en amont pour automatiser les process.

« Chez Finnegen, j'ai créé le système d'information dont je rêvais depuis le début de ma carrière. Cela suppose une rationalisation totale de l'organisation. Nous avons notamment travaillé sur les règles uniques de gestion groupe pour réduire voire supprimer les exceptions, sur la fusion des ERP et sur la mise en place de reportings homogènes entre les entités », détaille-t-il. L'an dernier, le directeur financier a aussi mis en place une solution d'analyse de données (PowerBI) qui permet de partager des données financières et de gestion dès le 2e jour du mois avec les opérationnels mais surtout avec les fonds d'investissement de Finnegan, puisqu'il s'agit d'une entreprise sous LBO.

Un penchant marqué pour la Tech

Avant de rejoindre le groupe de conseil, Thierry Sar a réalisé la majorité de sa carrière dans le secteur de l'informatique et des technologies. Il a eu l'opportunité d'évoluer dans des entreprises de taille variée, allant du groupe international à l'ETI, en passant par la création d'une start-up.

Après avoir démarré sa vie professionnelle en tant qu'auditeur dans le cabinet Aplitec, il devient, en 2001, directeur du contrôle de gestion France d'Océ, un groupe néerlandais spécialisé dans le matériel et les logiciels d'imprimerie. Début 2010, le président d'Océ quitte le groupe pour créer l'entreprise OP&CS, spécialisée dans l'audit. Il propose à quelques cadres d'Océ de le suivre dans cette aventure, dont Thierry Sar. « Ma mission consistait à mettre en place des financements, le système d'information et développer l'offre commerciale liée aux audits des coûts d'impression ».

Deux ans plus tard, Thierry Sar aspire à de nouveaux horizons. « Le montage de la société a été une expérience très intéressante mais j'avais besoin de plus de challenges », confie-t-il. Il rejoint DFI (désormais renommé Corelia) en tant que directeur financier et membre du Codir. D'un effectif de 300 personnes, cette entreprise est spécialisée dans les services et conseils informatiques. « J'y ai fait mes premiers pas en tant que Daf et j'avais une équipe de 30 personnes à manager. Cette expérience m'a permis de gérer tout le périmètre d'une direction financière », se souvient-il. Il avait notamment sous sa responsabilité les achats internes. « Je me suis découvert un vrai intérêt pour ce métier, qui permet de générer beaucoup d'économies tout en repensant l'organisation interne ».

Après un changement de stratégie chez DFI, Thierry Sar décide de quitter le groupe en 2016, pour rejoindre Finnegan et créer son entreprise de conseil. Une double casquette qui lui permet d'être à l'affût des nouveaux outils et des différentes problématiques sectorielles.

Quel sera le principal défi pour la fonction dans les 5 ans à venir ?

Il va être essentiel de mettre en place des systèmes d'information toujours mieux construits et automatisés. La qualité de la donnée est la clé de notre métier et le Daf son principal architecte. Le Daf doit également être acteur de la performance extra financière de l'entreprise et participer au développement de la RSE.

Si vous n'étiez pas Daf vous seriez ?

Entraîneur ou président d'un club de sport, en particulier de football, de handball ou de rugby. Passionné de sport, j'aime beaucoup les valeurs que ces activités véhiculent.

Repères

Raison sociale de l'entreprise : Finnegan

Activité : Conseil

Forme juridique : entreprise sous LBO

Nom du dirigeant : Emmanuel Solesse

Date de création : 2010

Siège social : Paris (75)

Effectif : 400

CA 2021 : 50 M€

VOTEZ ICI !

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page