Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Trophées 2022 - Matthieu Cathelinais, militant d'un capitalisme utile

Publié par Camille George le - mis à jour à
Trophées 2022 - Matthieu Cathelinais, militant d'un capitalisme utile

Daf engagé de CETIH, Matthieu Cathelinais entend donner du sens à la création de la valeur financière et extra-financière.

Je m'abonne
  • Imprimer

VOTEZ ICI !

Ouvrir la voie à un capitalisme utile et être acteur de cette transformation est ce qui anime Matthieu Cathelinais, Daf de Cetih. Après un début de carrière chez Lise Charmel, il rejoint le groupe Haulotte Group, entreprise familiale cotée en bourse pour évoluer sur des postes financiers. Il y fait ses armes à l'international et apprend dans une entreprise où la finance a toute sa place « comment rassembler les équipes autour du reporting afin de favoriser la prise de décision ». Puis il choisit de rejoindre CETIH, entreprise industrielle spécialisée dans les secteurs de l'enveloppe de l'habitat et de la rénovation énergétique. Pourquoi ? Pour les valeurs incarnées par les deux dirigeants, Yann Rolland et François Guérin. « Rejoindre CETIH était un choix engageant car il impliquait de déménager de Lyon à Nantes avec mon épouse et nos 3 enfants. De plus, j'ai vite compris que chez CETIH la performance globale devait être économique mais aussi sociale, environnementale et sociétale, » déclare-t-il.

Un montage unique et responsable

En 2018 donc, il rejoint le groupe et c'est deux ans plus tard que : « Yann et François nous présente un projet de restructuration du capital qui permettra de consolider l'indépendance et la pérennité tout en mettant au coeur de la réflexion le projet sociétal ». Il faudra 9 mois à l'équipe finance et ses partenaires pour mettre en oeuvre ce montage unique. « La répartition du capital associe fonds de dotation (35%), actionnariat salarié (33%), fonds d'investissement choisis (32%) et permet une gouvernance avec une trajectoire responsable. » Pour ce faire, Yann Rolland a transmis de façon irrévocable 40% de sa participation à un fonds de dotation philanthropique qui devient actionnaire à 35%. Ce fonds percevra des dividendes exclusivement destinés au mécénat et aux associations solidaires. Les 33% d'actionnariat salarié rassemble 715 salariés, qui, grâce à la création d'un FCPE, sont devenus actionnaires en plaçant participation et intéressement dans le plan épargne de l'entreprise. En parallèle, au terme d'une procédure de sélection, CETIH a choisi trois fonds qui représenteront 32% du capital : Tikehau T2, un fonds dédié à la transition énergétique et principal investisseur dans l'opération, Ouest Croissance, à la fois un investisseur régional engagé et un partenaire historique de CETIH, et Quadia, un acteur d'une économie responsable et régénérative. « Le plus important pour nous était que les investisseurs soient parfaitement alignés avec notre stratégie et notre projet RSE ». Pour donner plus de résonnance au projet, CETIH est aussi devenu entreprise à mission.

Due diligence, management présentation, création FCPE, nouvelle intégration fiscale, négociation de dette senior, pacte d'actionnaires ont été la liste des sujets à traiter pour cette restructuration du capital. « Nos investisseurs et créanciers ont accepté des covenants extra-financiers qui permettent une bonification de 10 à 15 % du coût de financement. » La gouvernance a été enrichie par la création d'un comité mission dirigé par Virginie Raisson Victor aussi présidente du GIEC Loire-Atlantique. Avec le comité stratégique, ces deux organes permettent d'assurer une bonne articulation de la stratégie et de la mission. « Le statut d'entreprise à mission nous oblige à aller encore plus loin dans notre politique RSE. Nous avons construit une matrice de contribution qui rassemble 35 KPI financiers et extra-financiers. A nous désormais de la faire vivre pour un développement durable. C'est à la direction financière d'accompagner chaque collaborateur afin qu'il soit acteur de cette performance globale. »

Quel est le challenge de la fonction à 5 ans ?

Le Daf doit donner du sens à la création de valeur financière et extra-financière. Son action organisée et méthodique permet de surveiller et sécuriser les risques et ainsi de guider l'entreprise vers la réussite de sa mission.

Si vous n'étiez pas Daf vous seriez ?

Un sportif qui donne le meilleur de soi pour son équipe et son club.

Repères

Raison sociale : Cetih

Forme juridique : SAS

P-dg : François Guérin

Création : 1977

Effectifs : 1300

CA 2021: 225 M€

VOTEZ ICI !

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page