Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

« On sent la bienveillance des formateurs »

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
brandvoice « On sent la bienveillance des formateurs »

Florent Pousse, responsable du reporting Groupe et de la consolidation chez Alain Afflelou, a suivi l'an dernier la formation « Executive Mastère Spécialisé® Direction financière » de l'IÉSEG et Cegos. Une formation d'un an au sujet de la direction financière. Qu'en retient-il, qu'a-t-il appris ?

Je m'abonne
  • Imprimer

Pourquoi avoir voulu suivre cette formation ?

Florent Pousse : J'ai suivi un parcours universitaire classique. Jeune, j'avais longtemps en tête d'intégrer une école de commerce. Et puis j'ai intégré mon entreprise actuelle, qui m'a fait évoluer grâce au rythme de ses projets financiers et de son développement. J'ai appris de nombreuses choses. Je suis en poste à Alain Afflelou depuis 2004. J'ai été embauché en contrôle de gestion, puis j'ai pris des responsabilités quand l'équipe s'est agrandie. Nous sommes aujourd'hui une quinzaine. J'ai eu l'occasion d'agrandir mon champ d'action en me positionnant également sur l'aspect « consolidation statutaire » qui demande des compétences techniques en matière de comptabilité, de normes internationales et de fiscalité. Mon parcours peut paraître atypique, car je n'ai connu qu'une seule société. D'où l'idée de me former afin de valider mes acquis professionnels et de prendre du recul sur mon travail effectué depuis 18 ans. J'ai ressenti le besoin de comprendre si les process de mon entreprise étaient pratiqués ailleurs. J'avais cette idée d'apprendre de nouvelles choses, qui pourraient être utiles à mon entreprise actuelle. Je voulais relever ce défi de ne pas rester sur mes acquis et continuer à progresser.

Qu'avez-vous appris ?

F. P. : Certaines expertises, je les maîtrisais. Or, je suis venu compléter mon bagage dans le domaine du management, de la gestion d'équipe. Au-delà de l'aspect « humain », les cours sur la digitalisation m'ont aussi intéressé, autant que ceux sur la gestion de projets. Je prends l'exemple du projet de la mise en place d'un logiciel de consolidation, que j'ai mené en 2015 dans mon entreprise. Pour arriver à avancer, cela demande d'être en lien avec des équipes différentes : l'éditeur du logiciel, l'intégrateur, les équipes en interne (utilisateurs, valideurs), le service informatique, ou encore de la gestion des risques pour éviter que le projet ne dérape. Cela prend du temps, cela s'apprend.

La formation regroupait des personnes en poste, comme moi, à la recherche de nouvelles expertises visant à donner un coup de boost à leur carrière, ainsi que des personnes en période de transition professionnelle. Nos échanges tout au long de l'année sur les différentes thématiques abordées ont été constructifs et m'ont permis de progresser. Cela m'a permis de découvrir une autre vision de mon quotidien au bureau. On avait des cours de stratégie, on a appris à sortir des sentiers battus, à s'affirmer. Cela nous a mis en confiance. C'est une formation participative. On avait des exercices, des séances de groupe, avec des cas pratiques. C'était interactif, ludique. On a par exemple décortiqué la stratégie de Vuitton ou de Volkswagen AG. Cela nous a permis de nous interroger, on faisait des parallèles avec nos entreprises respectives.

Quel bilan tirez-vous de cette aventure ? Avez-vous pu « utiliser » vos nouvelles connaissances ?

F. P. : J'ai été surpris de mon investissement. J'ai su chercher au fond de moi des choses que je n'aurais pas cru être capable de chercher, et j'en ai été fier. J'ai été ravi de suivre cette formation. Ce n'était pas évident de jongler entre mon travail, les cours, la vie familiale et les devoirs à réaliser en plus... Pendant et après la formation, j'ai eu l'occasion de discuter avec des collaborateurs de mon entreprise sur des sujets que je n'aurais jamais pu aborder avec eux auparavant. Par exemple, j'ai eu des discussions avec la DRH sur la diversité et l'inclusion, avec le DSI autour d'un questionnaire visant à évaluer le système d'information du Groupe.

Pourquoi recommandez-vous la formation ?

F. P. : D'abord pour la qualité de l'enseignement. Il y avait plus de 30 matières, les domaines sont très variés, cela va de la construction du business plan à une sensibilisation à l'éthique et à la déontologie financière, en passant par la négociation et la gestion de conflits. Le programme de la formation permet une vue à 360° des métiers en lien avec la direction financière.

Ensuite, au-delà des cours, la formation propose un accès à de nombreux webinars. Par exemple, j'ai pu participer à un atelier nous donnant les codes pour développer notre visibilité sur le réseau social LinkedIn. La formation propose également des heures de coaching permettant à l'étudiant de parler de ses problématiques personnelles et d'avoir les conseils avisés d'un coach professionnel. On sent la bienveillance des formateurs qui ont envie de transmettre. Ils prennent soin des élèves. J'ai recherché une aventure, pas juste un diplôme, et je me suis senti appartenir à un groupe. On avait des experts en face de nous qui répondaient à nos attentes. En raison de la pandémie, nous n'étions pas nombreux dans notre promo, mais cela nous a permis de beaucoup échanger, ce qui a rendu les jours de formation très captivants.

Découvrez le programme lors de nos réunions d'information et échangez avec l'équipe Executive Education concernant votre projet.

Dernières dates avant la rentrée : jeudi 16 juin à 17h30 et lundi 4 juillet à 17h30


Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande