Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

DossierLa prise de poste du Daf: périmètre, missions, salaire...

Publié par Bénédicte Gouttebroze le

3 - [Témoignage] 5 Daf reviennent sur leur prise de poste

La rédaction a sollicité 5 directeurs administratifs et financiers qui ont accepté de témoigner sur leur prise de poste. Premier poste de Daf, intégration d'une entreprise en hypercroissance ou en LBO: leurs conseils et avertissements pour une prise de poste réussie.

  • Imprimer

Estelle Leroy-Savignac, Daf de Michel et Augustin

En 2013, Estelle Leroy-Savignac quitte un très grand groupe, Total, pour intégrer une petite PME en mode start-up, Michel & Augustin. Un grand écart qui a nécessité beaucoup de préparation en amont, révèle la jeune femme.

Valérie Truelle, CFO d'Asmodee

Après une carrière menée chez PwC, Valérie Truelle change radicalement de secteur en 2014 et se lance dans le jeu. Elle devient CFO d'Asmodee, spécialiste des jeux de société et des cartes à jouer, où elle expérimente une culture d'entreprise atypique. Son premier défi? Recruter dans les fonctions support.

Caroline Notre Dame, Daf de Fondasol

Intégrer une ETI où les effectifs sont stables depuis 20 ans et faire adhérer les équipes à une démarche de changement, le tout dans le cadre d'un LMBO: c'est le défi relevé en 2014 par Caroline Notre Dame lorsqu'elle est nommée Daf de Fondasol, n° 2 français des études géothermiques. Amélioration du BFR, réduction drastique des délais de paiement, accompagnement des équipes: autant de chantiers menés avec succès par la Daf!

Élisabeth Daubrée, Daf de GEC Île-de-France

Lorsqu'elle devient Daf de GEC Île-de-France en 2014, Élisabeth Daubrée est à un tournant de sa carrière: après avoir exercé plusieurs années en tant que responsable du contrôle de gestion dans un autre domaine, elle prend le leadership pour accompagner le nouveau dirigeant de cette société spécialisée en couverture et étanchéité dans ses projets de développement. Transformation réussie pour cette jeune financière!

Bruno Récipon, CFO de Jardiland

Dans une situation délicate à partir de 2012, le premier réseau de jardineries français Jardiland entame un restructuring fort, sous l'impulsion de son nouveau dirigeant qui, en 2014, fait appel à Bruno Récipon pour l'épauler dans cette opération difficile. Fusion de toutes les entités du groupe, rationalisation des stocks pour dégager des liquidités, création d'un nouveau siège social: une thérapie de choc menée par un CFO qui veille à toujours remettre en cause l'existant.

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Retour haut de page