Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Sortez bien cravatés!

Publié par le
Je m'abonne
  • Imprimer

Où sont les femmes?

Le port de la cravate est très rare chez la gent féminine, mais pas impossible. "Cela renforce beaucoup plus l'image d'autorité que chez un homme, analyse Isabelle Montané. Une femme portant une cravate sera perçue comme plus masculine. Or, le fait qu'une femme prenne l'attribut d'un homme peut être mal perçu."

"Un code de rigueur à l'étape du recrutement"

Guillaume Colein, co-fondateur du cabinet de recrutement Cabinet Victoire

"En France, la cravate reste indispensable dans 90% des cas. Même si l'habit ne fait pas le moine, elle demeure un code de rigueur à l'étape du recrutement. A fortiori lorsque l'on prend un poste d'encadrement proche de la direction générale. On peut nuancer cette réalité selon le profil de l'entreprise et de la hiérarchie. Ainsi, dans une start-up, un directeur financier pourra plus facilement lâcher la cravate, sauf dans une situation de recrutement.

D'une manière générale, on observe que même les jeunes Daf sont moins fixés sur le port de la cravate. Tandis qu'il est extrêmement rare que les directeurs financiers de la génération X s'en passent, les trentenaires qui sortent des grands cabinets d'audit sont moins à cheval sur le sujet. Parfois ils se contentent de la porter lorsqu'ils sont en présence d'un partenaire (banquier, client...). Il y a un dresscode qui s'applique en fonction de la personne à qui l'on reporte. Dans le cadre d'un entretien de recrutement, il est important d'étudier en amont l'environnement et les usages de l'entreprise visée. Il serait en effet dommage de mettre en péril une candidature pour une simple cravate."

Yann Petiteaux

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Retour haut de page