Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[Trophées Daf 2018] Arnaud Danel (Delta Plus Group): passionné de la fusion/acquisition internationale

Publié par le - mis à jour à
[Trophées Daf 2018] Arnaud Danel (Delta Plus Group): passionné de la fusion/acquisition internationale

Adepte du running, Arnaud Danel a su prendre son temps et tenir la distance pour atteindre un poste réunissant enfin tous ses critères: un environnement industriel, une stratégie forte d'acquisitions, et une croissance importante dans un environnement réglementaire contraint.

Je m'abonne
  • Imprimer

Son diplôme de l'ESCEM Tours en poche, Arnaud Danel a débuté sa carrière au sein de PwC. Après trois années de missions d'audit, il intègre l'équipe dédiée à Schneider Electric dans le cadre de la création d'une joint-venture. "C'était passionnant. Vraiment. Cette expérience a validé mon attirance pour les opérations internationales de M&A", confie-t-il. Le dossier clos, après 6 ans dans les murs de PwC, il s'interroge alors sur sa carrière: évoluer au sein du cabinet d'audit en devenant associé ou rejoindre une entreprise. Son goût pour l'environnement industriel le pousse vers la deuxième option.

Il rejoint le groupe LVMH en 2001 en tant que responsable de l'audit interne et met sur pied une équipe pour organiser le contrôle interne dans les filiales de LVMH Parfums et cosmétiques (Asie Pacifique, Amérique, Europe). Après trois ans à ce poste, il décide de rejoindre Eurosilicone, PME familiale fabriquant des implants chirurgicaux en silicone, comme contrôleur financier. "Elle venait d'être rachetée par le groupe américain MediCor. Ce groupe était côté en Bourse. Le challenge était de mener la transformation de cette entreprise vers des reportings mensuels notamment", raconte Arnaud Danel. Il quitte l'entreprise huit ans plus tard avec la casquette de directeur administratif, financier et supply chain.

À votre avis

Le principal défi de votre fonction dans les 5 ans à venir selon vous?

Notre principal défi est de pouvoir adapter en permanence nos organisations, nos compétences et nos outils de pilotage afin d'être plus "agiles" dans la réponse à apporter face à l'émergence de risques accrus: volatilité des devises, crises géopolitiques, réformes réglementaires ...

Un moyen d'y parvenir sera d'accélérer la digitalisation de nos métiers, afin de nous permettre de gagner en productivité et de nous concentrer davantage sur cette gestion des risques et sur l'accompagnement financier de la croissance.

Si vous n'étiez pas Daf, vous seriez?

Question difficile... Je serais probablement dans la partie fusion/acquisition.

>> Lire la suite du portrait en .

Il est alors attiré par une entreprise voisine, de taille plus importante, Delta Plus Group, fabricant d'équipements de protection individuelle. Sa dimension internationale séduit notamment Arnaud Danel. "J'ai trouvé un mix de tout ce qui m'avait plu dans mes précédents postes: la croissance externe, l'international, la communication financière, etc.". Il a ainsi piloté l'acquisition de cinq entreprises dont trois ces deux dernières années (en Colombie, au Costa Rica, et en France avec une grosse PME réalisant un CA de 17M€).

En parallèle, trois filiales ont été créées, la dernière en 2016 aux Philippines. "Avec mes équipes, j'assiste notre PDG dans la sélection des cibles, nous gérons les problématiques de financement (50 millions d'euros levés depuis 5 ans, essentiellement par des leviers bancaires NDLR), nous préparons les contrats et la documentation juridique, puis nous intégrons le nouvel établissement aux process RH et financiers, en lien avec les autres directions (ERP, achats,...)", se satisfait-il.

Pour mener à bien ce déploiement, Arnaud Danel a dû réaliser un travail sur l'allongement de la maturité de la dette, et a contribué à la réduction du ratio d'endettement. De 100% en 2011, il a été ramené à 50% en 2017, essentiellement grâce à une action sur la rationalisation des stocks. Autre initiative importante: la dynamisation de la communication financière. "Après la crise de 2009 et le décès du fondateur en 2011 la valorisation boursière du groupe était tombée à 40 millions d'euros", explique Arnaud Danel. Le niveau de valorisation actuel est de l'ordre de 400 millions d'euros.

En 2018, Arnaud Danel va s'attacher à finaliser l'intégration financière des dernières acquisitions du groupe et préparer de nouvelles opérations de croissance externe. Il devra également veiller aux fluctuations des devises, fluctuations auxquelles Delta Plus Group est particulièrement sensible du fait de son exposition internationale.

>> Pour voter pour le Daf de l'année 2018, c'est par ici! Vous avez jusqu'au 27 mars pour départager les candidats et désigner le trio le tête.

Repères

Raison sociale: Delta Plus Group

Activité: Équipements de protection individuelle

Forme juridique: SA à conseil d'administration

Président: Jérôme Benoit

Création: 1977

Siège: Apt (84)

Effectif 2016: 1700

Effectif 2017: 1900

CA 2016: 195 millions d'euros

CA 2017: 229,8 millions d'euros

Marge opérationnelle 2016: 12,3%

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page