Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

[Trophées DAF 2017] Estelle Leroy-Savignac (Michel & Augustin), Mong-Trang Sarrazin (Doctolib) et Nicolas Zanelli (Lafuma), le trio gagnant 2017!

Publié par Bénédicte Gouttebroze le | Mis à jour le
Les 3 lauréats des Trophées DAF 2017 (de gauche à droite): Estelle Leroy Savignac (Michel & Augustin), MongèTrang Sarrazin (Doctolib) et Nicolas Zanelli (Lafuma).
Les 3 lauréats des Trophées DAF 2017 (de gauche à droite): Estelle Leroy Savignac (Michel & Augustin), MongèTrang Sarrazin (Doctolib) et Nicolas Zanelli (Lafuma).

Ils étaient 10 candidats, et la communauté des Daf en a distingué 3. Ce trio gagnant a été dévoilé lors de la 5e édition des Trophées DAF Magazine, qui s'est tenue le 27 avril 2017 à Paris: Estelle Leroy-Savignac (Michel et Augustin), Mong-Trang Sarrazin (Doctolib) et Nicolas Zanelli (Lafuma).

Je m'abonne
  • Imprimer

Pour la 5e fois depuis 2012, la communauté de la finance d'entreprise s'est retrouvée pour célébrer la diversité et le dynamisme de la fonction Daf, dans le cadre des trophées organisés par Daf Magazine.

10 candidats porteurs de projets remarquables et issus d'univers variés, qui ont su accompagner leur entreprise -dans sa transformation, sa croissance voire hypercroissance, ses difficultés- avaient été retenus par la rédaction. En ce jeudi 27 avril 2017, dans le cadre élégant de l'hôtel Shangri-La (Paris XVIe), 3 Daf ont été distingués par leurs pairs pour les réalisations qu'ils ont su porter au sein de leurs structures respectives.

Trophée d'or: Estelle Leroy-Savignac, Michel & Augustin

Estelle Leroy-Savignac a reçu le trophée or des mains d'Éric Turbot (BNP Paribas Factor) et de Frédéric Rochoux (BNP Paribas).

Cette année, c'est Estelle Leroy-Savignac, Daf depuis 2013 de la PME à succès Michel & Augustin, emblématique de l'agroalimentaire française, qui remporte le Trophée d'or. Venue du monde des grands comptes, avec plus de 10 ans d'expérience chez Total, cette jeune Daf a effectué "un saut dans l'inconnu", selon ses propres termes, en intégrant cette start-up, où elle a totalement structuré la fonction finance et mené avec succès différents projets: internalisation de la comptabilité, mise en place d'un ERP et construction d'un reporting plus opérationnel. "Se lancer dans une start-up avec des patrons emblématiques et charismatiques, des entrepreneurs comme Michel et Augustin, était un vrai défi", s'enthousiasme la jeune femme, qui déclare avoir "pris plaisir à monter un mécano, à structurer une direction financière en partant de trombones et de bouts de ficelle" et être heureuse d'avoir ainsi pu "contribuer à sauter de la PME à l'ETI."

>> La suite du palmarès en page 2.

Trophée d'argent: Mong-Trang Sarrazin, Doctolib

Frédéric Huby (Blackline) a remis le Trophée d'argent à Mong-Trang Sarrazin.

Le Trophée d'argent est revenu à la Daf d'une autre start-up, Mong-Trang Sarrazin, de Doctolib. Elle aussi a fait ses débuts dans les grands comptes avant de se passionner pour l'univers des start-up. C'est en 2015 qu'elle intègre cette jeune société qui facilite la prise de rendez-vous médicaux, où elle s'occupe d'abord de tous les aspects financiers, avant d'élargir son scope à l'administration du personnel, l'office management, le legal, le procurement, mais aussi l'IT. "Être Daf en start-up, c'est être sur tous les fronts, du démarrage de la société à l'accompagnement dans sa croissance, insiste-t-elle. Un métier vraiment passionnant."

Trophée de bronze: Nicolas Zanelli, Lafuma

Le Trophée de bronze a été remis à Nicolas Zanelli par Frédéric Léger (BDO).

Enfin, c'est à Nicolas Zanelli, Daf de Lafuma, qu'a été attribué le Trophée de bronze. Ce financier a intégré le groupe textile en juin 2015, où il assume alors le poste de Daf de la business unit montagne et de Lafuma SA. Soit une vingtaine de filiales dans le monde entier, aussi bien en production qu'en distribution. "J'ai commencé par aller voir les filiales pour les structurer et rencontrer les équipes". Il crée notamment un CSP pour l'Europe et fluidifie le credit management et la trésorerie. Il participe pas à pas à dégager les leviers de la profitabilité. Pour lui, le Daf "business partner" doit avant tout être "là comme support des opérationnels." Son maître-mot est simple: "Communiquons!" La nouvelle devise de la fonction Daf?

>> Retrouvez ici les 10 portraits des candidats de cette année 2017.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page