Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Trophées 2022 - Fabien Dawidowicz, un Daf structurant

Publié par Florian Langlois le - mis à jour à
Trophées 2022 - Fabien Dawidowicz, un Daf structurant

Daf de PME par choix, Fabien Dawidowicz a une attirance particulière pour les entreprises où il y a à construire ou structurer. Passé notamment par John Paul et Spendesk, il est aujourd'hui Daf de Yespark.

Je m'abonne
  • Imprimer

VOTEZ ICI !

« J'essaie de faire en sorte que l'entreprise grandisse comme la Tour Ei?el et non comme la Tour de Pise. » La métaphore a de quoi faire sourire, elle résume parfaitement l'état d'esprit de Fabien Dawidowicz. Devenu directeur financier « assez naturellement, car j'aimais les chi?res, le monde de l'entreprise et que j'avais la volonté d'être au coeur des activités», Fabien Dawidowicz est en quête de grands projets de structuration à mener. « Ce qui m'anime dans le métier de Daf, c'est de construire. J'ai choisi de rejoindre des PME pour ce côté entrepreneurial. » Cette attirance pour les petites ou moyennes structures en croissance est née d'une première aventure chez JG International. « J'ai commencé dans l'entreprise comme comptable pour dépanner. La société étant en croissance, j'ai par la suite embauché une comptable, un contrôleur de gestion, un DSI et supervisé les ressources humaines pour construire une fonction support solide. Ce premier challenge de construction m'a vraiment donné envie de continuer dans cette voie. »

Il poursuit ensuite sa carrière au sein du groupe Dagobert, où il crée une nouvelle fois la direction financière, tout en supervisant les RH. « Il est très stimulant de se dire qu'il y a tout à créer. C'est comme redécouvrir un métier puisqu'on ne connait ni le secteur, ni l'équipe dans laquelle on arrive. »

De nouveaux défis liés à la forte croissance

Fabien Dawidowicz prend ensuite la tête de la direction financière de John Paul. « On était ici dans un contexte de très forte croissance. On est passé de 40 employés à 800 en sept ans en passant d'une activité très francophone à une activité totalement internationale. J'ai construit une équipe déployée sur les 5 continents d'une vingtaine de personnes alors que j'étais seul à mon arrivée. » Cinq ans après son arrivée, il vit le souvenir le plus marquant de sa carrière de Daf. « La vente au groupe Accor a été quelque chose d'incroyable et d'unique en son genre. C'était un énorme défi de réaliser l'opération puis de s'intégrer dans un grand groupe coté. La complexité de l'opération et le fait de travailler avec les équipes finances d'Accor était également quelque chose de fantastique en termes d'apprentissage. »

Toujours en quête de nouveaux projets, il rejoint Spendesk. En 3 ans, il aide à la construction de l'une des Rolls Royce de la finance, participe à plusieurs levées de fonds dont la Serie C de 100 millions d'euros qui propulse la start-up au statut de licorne. « C'est extrêmement valorisant de voir où en est Spendesk aujourd'hui, la transition e?ectuée et son rayonnement de actuel. »

Incontestablement agile, Fabien Dawidowicz s'évertue à garder l'esprit le plus ouvert possible. « J'aime discuter avec d'autres Daf, avec mes équipes, le comité de direction, les investisseurs et de manière plus générale toutes les équipes en interne pour mieux comprendre l'activité de l'entreprise et appréhender de nouvelles problématiques que je n'aurais pas eues en tête. »

Aujourd'hui Daf de Yespark, Fabien Dawidowicz se retrouve confronté à un nouveau défi inédit, celui de la RSE. « La RSE est quelque chose de très important à construire. Nous avons un fond, Ring Capital qui est spécialisé dans les activités à impact et qui nous pousse à prendre ces engagements. Nous avons aujourd'hui un double défi : intégrer encore plus la RSE dans notre stratégie d'entreprise et, au sein de la fonction finance, réussir à incorporer l'extra-financier. »Quel est selon vous le principal défi pour votre fonction dans les 5 ans à venir ?

Quel est selon vous le principal défi pour votre fonction dans les 5 ans à venir ?

La RSE, tout ce qui est lié à l'environnement et au social, et la question d'inclure la finance, qui est au coeur de toutes les décisions, dans l'amélioration de ces conditions dans les entreprises.

Si vous n'étiez pas Daf, qu'est-ce que vous seriez ?

Architecte d'intérieur. C'est un métier créatif, coloré, avec di?érentes formes et tout un mélange de couleurs, un peu comme le métier de Daf.

Repères

Raison sociale : Yespark

Activité : Parktech

Forme juridique : SAS

Dirigeants : Charles Pfister et Thibault Chary

Date de création : 2014

Siège social : Paris 8ème

Effectif global : 80

CA 2021 : 23M€

VOTEZ ICI !

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande

Retour haut de page