En ce moment En ce moment

Stefan Pestieau, CFO d'Oracle "Cette crise aura drastiquement changé notre environnement sociétal "

Publié par Camille George le - mis à jour à
Stefan Pestieau, CFO d'Oracle 'Cette crise aura drastiquement changé notre environnement sociétal '

Confinés, les Daf s'activent et sont même sur tous les fronts. Si le rythme de travail n'est pas moins dense au contraire, les journées s'organisent différemment malgré tout. Stefan Pestieau, CFO d'Oracle raconte son quotidien en confinement et la façon dont il voit la reprise.

Je m'abonne
  • Imprimer

1. Comment organisez-vous votre journée en confinement ?

Je rythme ma journée en fonction de mon calendrier et de mes échéances professionnelles à venir. Par exemple, le matin j'ai déjà traité mes mails et mon prochain call ne démarre qu'à 10h, j'essaie alors de passer un peu de temps avec mes enfants et vérifier qu'ils avancent bien dans leurs devoirs. En quelque sorte, cet échange familial a remplacé la pause-café avec les collègues !

2. Quels sont vos priorités à 1 semaine ? Dans le mois qui vient ?

Mes priorités sont intimement liées à celles de l'entreprise. Oracle est dans une année fiscale qui se termine fin mai. Pour cela en ce moment, on travaille sur le closing du trimestre en cours, mais aussi sur l'exercice budgétaire de l'an prochain qui se boucle chaque année avant la fin du mois d'avril. Pour avancer, nous organisons ainsi des revues d'équipes par vidéoconférence, mais j'apprécie tout autant l'échange individuel par téléphone avec les responsables de nos différents segments d'activité ; ce sont des moments privilégiés de partage et d'attention personnalisée qui, compte tenu du contexte, renforce encore davantage les relations entre collaborateurs et finalement, nous rapprochent !

3. Comment avez-vous organisé l'animation ou la relation avec vos équipes ou collaborateurs ?

J'organise chaque jour des réunions en vidéoconférence avec mon équipe ; nous traitons bien entendu les sujets en cours, mais ce moment me permet aussi de jauger des dispositions psychologiques de chacun : il est en effet primordial pour moi de m'assurer qu'ils se sentent aussi bien que possible durant ce confinement, car pour certains, ce n'est pas toujours évident de s'organiser entre famille, espace de vie restreint et quotidien en télétravail...

Pour fédérer au mieux, j'utilise le partage d'écran qui nous permet de travailler activement ensemble, permettant ainsi à chacun de s'exprimer et d'être pleinement associé au travail en cours. Un fait intéressant que j'ai pu constater au sujet de ces conditions de travail en mode confiné, est que certains membres de l'équipe travaillent finalement plus efficacement ; ils sont moins dérangés que dans un openspace et peuvent se consacrer à leurs tâches sans être distraits ou sollicités par d'autres collaborateurs.

4. Comment vous informez-vous durant la période ?

Je m'informe sur les réseaux sociaux, bien sûr, et aussi en parcourant la presse sur internet. Je regarde très peu la télévision. Je prends également le temps d'appeler mes collègues dans les autres pays de ma Région (Europe du Sud) qui ont été touchés, pour la plupart durement (Espagne ou Italie, par exemple) afin de prendre de leurs nouvelles, d'avoir un rapport direct sur la situation qu'ils vivent dans leur pays, et partager mes impressions en faisant preuve de solidarité ; écouter leur opinion sur notre actualité s'avère également très instructif !

5. Comment anticipez-vous la reprise ?

La reprise va être une véritable libération pour tout un chacun, bien entendu ! Néanmoins, je pense que notre façon de travailler va évoluer. Notre environnement sociétal aura drastiquement changé et les conséquences seront durables ; nous devrons nous adapter à ce nouveau cadre, et à cet égard, le travail à distance fera partie de notre nouveau mode de vie, et plus seulement en mode ponctuel ou limité à certaines professions. Le bureau restera le point central de notre activité, certes, mais, par la force des choses, nous aurons appris à collaborer avec d'autres outils et avec un mode opératoire beaucoup plus flexible qu'avant... Sur ce point, nul doute que les outils et solutions numériques joueront un rôle tout à fait central dans nos vies, bien plus que ce n'était le cas jusqu'à présent...

6. Pokez un Daf ou (ou autre selon les cas) dont vous souhaitez lire le témoignage.

Merci, je serai tout à fait intéressé de voir comment le Daf de Criteo ou celui de Cisco, une entreprise où j'ai oeuvré par le passé, font face à cette situation difficile.


Je m'abonne

La rédaction vous recommande

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet