Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Revue de presse pour directeurs administratifs et financiers (semaine du 18 octobre 2021)

Publié par Camille George le - mis à jour à
Revue de presse pour directeurs administratifs et financiers (semaine du 18 octobre 2021)

Cette semaine dans la presse éco-finance l'accroissement du reporting extra-financier, la fuite des salariés qualifiés avec le télétravail, l'intérêt des actionnaires dans la transition écologique, la levée de fonds de SheeldMarket, l'importance des soft skills, et la fin des CDD d'usage. Bonne lecture !

Je m'abonne
  • Imprimer

Les outils se multiplient pour évaluer la performance à l'aune de critères non financiers

La maximisation du profit pour les actionnaires, référentiel de performance longtemps dominant, semble avoir atteint ses limites. Une étude publiée par BCG BrightHouse montre que les entreprises apprennent aujourd'hui à avancer sur deux jambes, l'une financière, l'autre extra-financière, toutes deux garantes de leur " performance globale ". En 2021, les entreprises du CAC 40 ont pris conscience de l'importance de prendre en considération à la fois le financier et l'extra-financier. Les trois quarts des sociétés de l'indice parisien ont présenté aux investisseurs des indicateurs des deux natures lors de la présentation de leurs résultats 2020. Mais déjà, d'autres groupes, pionniers, vont plus loin. Ils veulent modifier leur façon d'évaluer leur performance afin de privilégier une approche ?globale. Leur credo : les entreprises les plus performantes sont aussi les plus engagées. Kering a ainsi inventé le " compte de résultat environnemental ", qui consiste à cartographier l'ensemble des impacts environnementaux du groupe et à les quantifier en leur attribuant une valeur monétaire. Decathlon, Veolia et Danone utilisent un " coût carbone " pour arbitrer leurs décisions. la Maif confronte toutes ses décisions stratégiques aux intérêts de ses parties prenantes : ses sociétaires, comme ses salariés. >> Lire l'article complet sur le site Les Echos

Le télétravail, porte ouverte aux délocalisations des métiers qualifiés

Les entreprises s'inquiètent du 100% télétravail. L'ANDRH, l'association nationale des DRH pointe notamment le risque de voir plusieurs milliers d'emplois quitter la France dans les mois à venir. Les postes concernés sont les comptables, les ingénieurs, les fonctions support, les développeurs web, les data scientists, les designeurs, les gestionnaires de paie, des RH... Autre point relevé par l'association, l'obligation de prendre en charge 50% des frais de transport du salarié entre le domicile du salarié et son lieu de travail fait grimper les coûts des entreprises. Après la vague des délocalisations des emplois industriels, place aux délocalisations des métiers de service ? Si la tendance existe déjà, le Covid pourrait bien l'accélérer. En effet, les entreprises peuvent être tentées de recourir à des compétences moins onéreuses à l'étranger. En Asie, Afrique ou moins loin de nous en Europe de l'Est. Certains groupes automobiles ou bancaires, sans le dire, se sont d'ailleurs lancés dans les premiers chiffrages. >> Lire l'article complet sur le site La Tribune

Ossiam : la transition énergétique pousse-t-elle les shareholders à devenir des stakeholders ?

L'intérêt des actionnaires se confond-il toujours avec le respect de ces critères et de ces normes ESG ? Patrick Artus en doute. Selon l'économiste, la transition énergétique aura deux effets majeurs. D'une part, imposer des investissements de rentabilité faible qui sont très en dessous des standards de rentabilité du secteur privé. D'autre part, tirer les prix de l'énergie vers le haut. Alors que pour le président de Proxinvest, un meilleur engagement des actionnaires aux assemblées générales mais aussi une meilleure représentation de ces derniers au sein du conseil d'administration iront dans le sens de la bonne gouvernance. Ainsi, l'actionnaire "shareholder" doit devenir partie prenante "stakeholder". Patrick Artus adopte un point de vue plus contrasté, rappelant que les travaux académiques vont plutôt dans l'autre direction, c'est-à-dire que les "stakeholders" ne soient justement seulement des actionnaires, mais des clients ou des organisations non gouvernementales par exemple, même s'il montre une grande réserve sur cette dernière proposition. >> Lire l'article complet sur le site Option Finance

Cryptomonnaies : SheeldMarket lève 10 millions de dollars

La start-up SheeldMarket permet aux institutions financières, fintechs et grandes entreprises d'échanger de gros volumes de cryptomonnaies. Elle lève 10 millions de dollars notamment pour bâtir des produits issus de la finance décentralisée. Fondée en 2019, la jeune pousse permet aux fonds d'investissement, banques, grandes entreprises et professionnels de la finance de se connecter facilement à l'univers crypto. SheeldMarket est connecté aux dix plateformes les plus importantes du monde, celles qui détiennent le plus de liquidités, comme les asiatiques Binance et Huobi ou encore les américains Coinbase Pro et Kraken. Ces acteurs permettent aussi à SheeldMarket de couvrir un large panel de cryptomonnaies, pas seulement les stars bitcoin et ethereum. >> Lire l'article complet sur le site Les Echos

Soft skills : le défi d'être soi

La pandémie a considérablement impacté la communication interpersonnelle, au point, semble-t-il, d'avoir accéléré une tendance à la déshumanisation des liens sociaux au travail. Dans ce contexte, la qualité et le renforcement des compétences sociales du manager jouent un rôle d'autant plus important. Le développement de ces soft skills commence par la capacité à se connaître et à être soi dans ses relations, capacité trop peu cultivée dans les programmes de formation des managers car souvent considérée comme un travail personnel à réaliser. Les recherches scientifiques soulignent qu'un leadership authentique génère de la confiance et encourage la communication ouverte. Elles montrent aussi qu'être aligné avec ses valeurs est essentiel dans l'atteinte du bien-être eudémonique. >> Lire l'article complet sur le site Harvard Business Review France

Précarité : des pistes pour mieux réguler les CDD d'usage

Alors que la pandémie a exacerbé la précarité, le gouvernement veut mettre fin aux éternels CDD. Recours limité, prime de précarité, proposition de CDI en cas de contrat récurrent...: un rapport parlementaire rendu public mardi propose des pistes pour mieux réguler les CDD d'usage (CDDU), alors que le Covid-19 a "exacerbé" la précarité de certains "intermittents de l'emploi". >> Lire l'article complet sur le site Challenges

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande