Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Revue de presse pour directeurs administratifs et financiers (semaine du 21 février 2022)

Publié par Florian Langlois le - mis à jour à
Revue de presse pour directeurs administratifs et financiers (semaine du 21 février 2022)

Cette semaine dans la presse éco-finance les conséquences de la crise Ukraine-Russie sur les entreprises françaises, la nécessité de repenser sa stratégie d'entreprise, l'interdiction du paiement des rançons par les assureurs en cas de cyberattaque, le détail du plan France 2030 et le mentorat, solution efficace pour développer ses soft skills ? Bonne lecture !

Je m'abonne
  • Imprimer

Ukraine : le gouvernement français confiant pour les entreprises qui commercent avec la Russie

Si plus de 500 entreprises françaises commercent et/ou sont présentes en Russie, la crise actuelle avec l'Ukraine ne devrait pas les impacter. Nombre d'entre elles se veulent confiantes, tout comme le gouvernement qui, par la voie de son ministre de l'Économie, Bruno Le Maire, considère que les conséquences seront « contenues ». Il a par ailleurs assuré à toutes celles qui « pourraient être indirectement touchées » du soutien de l'exécutif. Alors que les sanctions pleuvent contre Moscou, depuis la reconnaissance par Vladimir Poutine de provinces ukrainiennes pro-russes, le gouvernement français veut rassurer sur l'économie du pays. Et notamment les plus de 500 entreprises - dont 35 groupes du CAC 40 - qui opèrent en Russie. « Notre évaluation est que les conséquences de cette crise en Ukraine seront contenues » car « l'économie française est peu exposée », a affirmé le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, lors d'une audition devant la commission des Finances du Sénat mardi 22 février. >> Lire l'article complet sur le site La Tribune

Pourquoi vous ne pouvez plus penser la stratégie de votre entreprise comme avant

L'épidémie de Covid-19 a renforcé une caractéristique majeure de la vie économique : l'incertitude. Avec une conséquence bien réelle et concrète, on ne peut plus concevoir la stratégie comme avant. Cette épidémie, qui a débuté il y a deux ans, a fait voler en éclats les plans stratégiques et nombre de nos certitudes les plus ancrées. L'incertitude persistante et les espoirs régulièrement déçus d'un retour à la normale conduisent dirigeants et managers à s'interroger sur la possibilité même d'avoir une stratégie quand tout ne cesse de changer de façon imprévisible. Vivons-nous dans un monde post-stratégie ? >> Lire l'article complet sur le site Harvard Business Review France

Cyberattaques : un rapport rejette l'interdiction du paiement des rançons par les assureurs

Pour le Haut Comité juridique de la place financière de Paris, une telle interdiction n'enrayerait pas la cybercriminalité et pourrait au contraire pénaliser des entreprises et des collectivités. Il préconise cependant des échanges d'informations entre assureurs et pouvoirs publics, notamment pour prévenir le financement du terrorisme. Gare à l'excès de zèle. Des experts du droit et de l'assurance mettent en garde les autorités françaises contre la tentation d'interdire aux assureurs de rembourser les rançons payées par les entreprises victimes de cyberattaques. >> Lire l'article complet sur le site Les Echos

France 2030 : l'Etat placera 6,5 milliards en fonds propres

Annoncé en octobre dernier, ce grand plan d'investissement public est notamment voué à réindustrialiser la France et à accélérer la recherche. Ce mercredi 23 février, Bruno Bonnell, secrétaire général à l'investissement, a détaillé les modalités d'approvisionnement des plans France 2030 et du Programme investissement d'avenir 4 (PI4). Le gouvernement va placer 6,5 milliards en fonds propres dans des projets innovants, sur les 54 milliards d'euros alloués. « Sur les 54 milliards, il y a 6,5 milliards en fonds propres et 47,5 milliards qui seront en subventions ou en avances remboursables » , a-t-il précisé dans une réunion conjointe des commissaires des affaires économiques et des finances de l'Assemblée nationale. >> Lire l'article complet sur le site Maddyness

« Soft Skills » : et si le mentorat était la clé ?

Les « soft skills » , tout le monde en parle, mais peu de gens savent les définir et encore moins comment les valoriser en entretien d'embauche ou en entreprise... Pourtant, ces « compétences transversales » seront capitales dans l'employabilité du futur. Le mentorat a le vent en poupe en ce moment dans le domaine de l'orientation et des RH, que l'on s'adresse à des jeunes qui veulent faciliter leur entrée dans la vie active ou à des plus seniors qui veulent évoluer vers des postes de management. Mieux, le mentorat semble avoir conquis l'entreprise elle-même, qui promeut cette forme de « coaching » à l'intérieur même de sa structure. Pourquoi un tel engouement ? >> Lire l'article complet sur le site L'ADN

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles