En ce moment En ce moment

Revue de presse pour directeurs administratifs et financiers (semaine du 8 avril 2019)

Publié par le - mis à jour à
Revue de presse pour directeurs administratifs et financiers (semaine du 8 avril 2019)

Cette semaine il est question d'un LBO inédit pour In Extenso, de la nouvelle colère des CAC concernant la loi PACTE mais aussi de transformation des métiers impliquant d'apprendre à collaborer avec les robots et pourquoi pas de s'inspirer des animaux pour travailler son leadership !

Je m'abonne
  • Imprimer

Experts-comptables : In Extenso gagne son indépendance par un LBO inédit

Les 220 associés du troisième réseau français d'experts-comptables ont bouclé ce mercredi le rachat des parts détenues par Deloitte, avec le soutien de Crédit Agricole Centre-est. Un LBO au caractère " très particulier " pour une ETI française de 396 millions d'euros en 2018, avec 5.000 personnes. Non seulement, en effet, les 220 associés ont apporté leurs titres, mais encore ils investissent ensemble 22 millions d'euros. Le capital de la holding nationale d'In Extenso, détenu à 66 % par le groupe Deloitte, est désormais réparti à 70,9 % pour les associés et à 29,1 % pour Crédit Agricole Centre-est, banque historique du réseau depuis sa création par la branche française du " Big Four " de l'audit-conseil. Selon nos informations, la transaction a été bouclée sur une base de valorisation entre 0,8 et 1,2 fois le chiffre d'affaires d'In Extenso, et s'élèverait à environ une centaine de millions, compte tenu de la dette. Un pool bancaire constitué des trois grandes banques mutualistes finance l'opération. >> Lire l'article complet sur le site Les Echos

Loi PACTE : Nouvelles inquiétudes autour de la déontologie

Le projet de loi Pacte n'en finit plus de déclencher l'ire des commissaires aux comptes. La remontée du seuil d'audit obligatoire à 8 millions passait déjà mal. Cette fois, c'est Jean-Luc Flabeau, le président du syndicat d'Experts-comptables de France (ECF), qui monte au créneau. En cause ? L'article 9bisA du projet de loi qui allège les obligations déontologiques des commissaires aux comptes d'entités non EIP (entité d'intérêt public). Lors de la transposition de la réforme européenne de l'audit de 2014, la France a décidé non seulement d'ajouter cinq missions à la liste des 11 missions interdites aux commissaires aux comptes auditant des EIP, mais elle a également choisi d'étendre l'application de ces 16 interdictions à tous les commissaires aux comptes, alors que la règle européenne pour les auditeurs de non-EIP ne l'exigeait pas. Elle a donc surtransposé le texte. >> Lire l'article complet sur le site Option Finance

Robotisation : il faudra rendre le travail plus humaniste

Pour Robin Coulet, cofondateur de Conversationnel, l'éducation, la formation et la recherche doivent favoriser la transition vers une société où le travail se fera en collaboration avec les machines. Parce que la tendance ne peut que s'intensifier à l'avenir - on estime en effet que 47 % de nos emplois seront automatisables d'ici à 2050 -, le vrai défi pour demain est la façon dont nous travaillerons avec des robots, sachant qu'il n'y a pas deux économies, une robotisée et l'autre humaine. Il n'existe qu'une seule économie dont les capacités de production, tous secteurs confondus, s'étendent à géométrie variable entre l'humain et la machine. Pour que cette nouvelle révolution industrielle soit porteuse de progrès, il faut de l'audace et une mobilisation qui dépasse le cadre de l'entreprise. Si on ne veut pas exclure définitivement de nombreuses personnes du marché du travail, l'ensemble du système éducatif, d'insertion et de professionnalisation doit prendre en compte une nouvelle conception du travail. >> Lire l'article complet sur le site Usbek & Rica

Combien gagne... un financier d'entreprise ?

La reprise des opérations de M&A, les levées de fonds dynamiques et les exigences grandissantes des actionnaires en matière de transparence ont permis aux différents postes de direction liés à la finance d'entreprise de prendre du poids au sein des organisations. Compte tenu des enjeux et risques financiers croissants et de la nécessité pour eux de jouer pleinement leur rôle de chef d'orchestre , les grands argentiers peuvent espérer, en fonction de leur expérience, un salaire brut annuel compris entre 120.000 et 300.000 euros, selon l'étude de rémunérations 2019 du cabinet de recrutement Page Group. Autre fonction qui s'en sort bien : les directeurs comptables voient leur salaires orientés à la hausse. Du côté des métiers du contrôle de gestion, de l'audit internet et de la trésorerie les niveaux de rémunération sont stables. >> Lire l'article complet sur le site Les Echos

Sopra Steria va acquérir l'éditeur de logiciels bancaires SAB

La concentration prend une autre dimension dans les technologies financières. Après le rachat de plusieurs startups de la finance (Fintech) par des banques, des acteurs traditionnels du secteur se rapprochent à leur tour. Ce mercredi 10 avril, la société de services informatiques Sopra Steria a annoncé le projet d'acquisition de l'éditeur français de logiciels "core banking" SAB, via sa filiale Sopra Banking Software, afin de renforcer ses positions en France "tout en étendant ses capacités en Europe et en Afrique". L'opération passera par une prise de participation majoritaire au capital "et, au bout d'un an, le complément jusqu'à 100 %". >> Lire l'article complet sur le site La Tribune

Comment s'inspirer du règne animal pour développer votre leadership

Les innovations qui s'inspirent des sciences de la Terre sont nombreuses dans les domaines de l'énergie, de la chimie ou encore des nouvelles technologies. La nature a en effet toujours été un excellent terrain d'observation pour gagner en efficience. Pourtant, le monde de l'entreprise - ses leaders en particulier - reste assez imperméable au biomimétisme, en particulier lorsque le règne animal est en jeu. Et pourtant primates, loups, fourmis et même pigeons... Les dirigeants peuvent tirer de nombreux enseignements des comportements des animaux notamment pour apprendre à développer leur capacité d'adaptation, leur plasticité cérébrale et leursens du collectif. Il est ainsi possible d'apprendre à prendre soin de ses pairs comme les primates, agir de manière décentralisée comme les fourmis ou encore sortir du cadre pour innover comme les macaques! >> Lire l'article complet sur le site Harvard Business Review France

Je m'abonne
Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Par Synertrade

premiere vue cette loi peut representer de nouvelles contraintes pour les entreprises ainsi que des risques reputationnels et financiers Mais [...]

Sur le même sujet