Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Revue de presse pour directeurs administratifs et financiers (semaine du 09 mai 2022)

Publié par le - mis à jour à
Revue de presse pour directeurs administratifs et financiers (semaine du 09 mai 2022)

Cette semaine dans la presse éco-finance : la prolongation de l'aide "coûts fixes consolidation", la Comission européenne qui aide les entreprises dans leur transition écologique mais qui veut aussi rééquilibrer leurs financements avec plus de fonds propres, l'application de la loi Rixain, la validation du "barème Macron" et la hausse des procédures amiables pour les entreprises en difficulté. Bonne lecture !

Je m'abonne
  • Imprimer

Covid-19 : prolongation de l'aide « coûts fixes consolidation »

Initialement prévu pour les pertes des mois de décembre 2021 et de janvier 2022, le dispositif de prise en charge des coûts fixes des entreprises fortement impactées par les mesures de restrictions sanitaires prises en raison du rebond de l'épidémie de Covid-19 est prolongé pour le mois de février 2022. Les entreprises appartenant aux secteurs les plus impactés par les mesures de restrictions sanitaires prises en raison du rebond de l'épidémie de Covid-19 constaté à la fin de l'année 2021 (secteurs protégés dits S1 et secteurs connexes dits S1bis) peuvent bénéficier d'un dispositif dit « aide coûts fixes consolidation ». >> Lire l'article complet sur le site Les Echos

Pas de temps à perdre : l'UE met les compétences professionnelles au service de la transition écologique

La Commission européenne aide les États membres, les entreprises et les travailleurs à se préparer aux efforts importants demandés par les transitions écologique et numérique. Elle le fait par le biais de plusieurs initiatives et plateformes en concentrant son action sur le marché du travail et la formation professionnelle. Les Commissaires Nicolas Schmit, commissaire européen à l'emploi et aux droits sociaux, et Margaritis Schinas, vice-président de la Commission chargé de la promotion du mode de vie européen, apportent des explications. >> Lire l'article complet sur le site Euractiv

Plus de fonds propres, moins de dettes : Bruxelles veut rééquilibrer le financement des entreprises

La Commission européenne s'inquiète du niveau de dette des entreprises. Elle veut doper le financement par fonds propres en lui accordant les mêmes avantages fiscaux que le recours à l'endettement. A Bruxelles, son petit nom est « DEBRA » et les entreprises européennes vont désormais faire sa connaissance. Après un an de consultation, la Commission européenne a présenté, mercredi, un projet de directive pour « rééquilibrer les incitations fiscales favorables au financement par l'endettement » (« Debt/Equity Bias Reduction Allowance »). Objectif : rétablir la balance avec les financements par fonds propres, que l'Europe s'échine à encourager en développant un marché unique des capitaux. >> Lire l'article complet sur le site Les Echos

Loi Rixain : place aux femmes, même en finance !

Adoptée en décembre dernier, la loi Rixain crée de nouvelles obligations pour les entreprises en matière de parité. Son objectif est de permettre l'accès des femmes aux postes stratégiques. Les groupes devraient ainsi être fortement incités à nommer plus de femmes à la tête de leur direction financière. Dix ans après la loi Copé-Zimmermann, qui impose que 40 % des membres des conseils d'administration soient des femmes, la loi Rixain va désormais contraindre à plus de parité au niveau des entreprises dans leur ensemble. >> Lire l'article complet sur le site Option Finance

Indemnités prud'homales : la Cour de cassation valide le « barème Macron »

Epilogue judiciaire pour le « barème Macron » : la Cour de cassation a validé mercredi 11 mai cette mesure-phare et très contestée du début du premier quinquennat du président de la République, qui a abouti à plafonner les indemnités pour licenciement abusif reconnu par les conseils de prud'hommes. La Cour a estimé que le barème n'était « pas contraire » à l'article 10 de la convention no 158 de l'Organisation internationale du travail (OIT), qui prévoit qu'en cas de licenciement injustifié le juge puisse ordonner le versement d'une indemnité « adéquate » au salarié. Elle a en outre écarté la possibilité de déroger « même au cas par cas » à l'application du barème. >> Lire l'article complet sur le site Le Monde

Nette progression des procédures amiables dans les entreprises en difficulté en 2021

Le nombre de procédures amiables déclenchées par les entreprises en difficulté financière a bondi en France en 2021, indique le cabinet Deloitte dans une étude sur les défaillances d'entreprise publiée mardi. Les procédures amiables, qui consistent à négocier avec les créanciers pour éviter la défaillance, ont surtout pris la forme de mandats ad hoc (3.419 procédures), les conciliations étant nettement moins nombreuses (1.691). >> Lire l'article complet sur le site Challenges

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles