Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

HighRadius leader de la gestion du cycle Order-to-Cash

Publié par Brand Voice le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
brandvoice HighRadius leader de la gestion du cycle Order-to-Cash

HighRadius spécialiste des solutions pour les directions financières à la conquête de l'Europe.

Je m'abonne
  • Imprimer

HighRadius, le leader des solutions cloud basées sur l'intelligence artificielle (IA) pour la gestion du cycle client (Order-to-Cash), de la trésorerie et du processus budgétaire (Record to Report), récemment nommé Leader dans le Magic Quadrant de Gartner 2022, poursuit son expansion en Europe avec l'ouverture en novembre 2021 de son nouveau bureau parisien. Nous avons rencontré Jon Keating, vice-président et directeur général de HighRadius en EMEA.

HighRadius ouvre son premier bureau en France. Comment votre offre répond-elle aux attentes du marché ?

L'optimisation du BFR (Besoin en Fond de Roulement) et de la trésorerie sont un élément essentiel de la stratégie industrielle et commerciale de la plupart des entreprises. Cette importance s'est encore accentuée avec la crise sanitaire en raison notamment de l'incertitude dans les chaînes d'approvisionnement et de la baisse de chiffre d'affaires subie par de nombreuses entreprises. L'industrie, par exemple, a une chaîne d'approvisionnement souvent complexe impactant sa trésorerie. Si les entreprises du secteur ont de la visibilité sur le paiement des fournisseurs, elles en ont beaucoup moins avec leurs clients.Notre logiciel truffé d'intelligence artificielle aide les entreprises à repenser et à transformer leurs processus financiers et comptables, en améliorant le nombre de jours d'encours de vente (DSO ou Days Sales Outstanding) et en optimisant le besoin en fonds de roulement. Il permet d'accélérer les encaissements et d'améliorer la productivité en moins de six mois. Aujourd'hui, une douzaine de personnes travaillent dans notre bureau de Paris et nous souhaitons tripler ce nombre d'ici 12 à 18 mois.

Quelle est l'ampleur de ce problème de recouvrement des créances ?

PWC a publié une enquête récemment qui révèle qu'au début de 2021, alors que des problèmes de logistique, de chaîne d'approvisionnement et d'inventaire assaillaient les marchés mondiaux, plus de 5,5 milliards de dollars étaient immobilisés en raison de problèmes de trésorerie clients. Or les entreprises ont besoin de ces liquidités pour faire fonctionner leurs usines ainsi que les fonctions commerciales et support. Pour les aider, nous avons misé sur l'automatisation de la gestion des comptes clients et le support de l'intelligence artificielle pour prédéfinir et qualifier les actions proposées. Notre plate-forme de recouvrement intégrée est unique car elle couvre l'ensemble du cycle client : de l'analyse du risque de contrepartie jusqu'au recouvrement et au lettrage des paiements, en passant par la gestion des litiges et des déductions. Nous avons même un processus d'anticipation des dépassements des limites de crédit et une prédictibilité des dates de paiements qui peut alimenter les prévisions de trésorerie. Contrairement à nos concurrents, nous proposons une offre de bout en bout couvrant l'ensemble du cycle OTC. Une solution intégrée permet davantage de partage de données et renforce les bénéfices métiers et financiers, nous sommes les seuls à le proposer.

A quel point votre solution est-elle high-tech et quel est votre marché cible ?

Nous investissons considérablement dans l'innovation. Nous avons plus de 1000 ingénieurs en R&D qui travaillent uniquement sur le développement de notre suite OTC, soit plus de 10 fois plus de ressources dédiées à l'innovation que nos principaux concurrents. D'ailleurs le rapport d'IDC nous place en tête pour la deuxième année consécutive pour les logiciels intégrés de gestion des créances clients. Nous avons beaucoup investi dans des cas d'usage pour l'IA. Nous avons des applications très pratiques au sein des différents modules (gestion du risque, facturation électronique, recouvrement, gestion des litiges, lettrage des paiements). Quand nous utilisons l'expression « gestion autonome », nous voulons dire « la puissance combinée de l'humain et de la machine », car le logiciel permet à l'utilisateur de prendre de meilleures décisions et de se concentrer sur les tâches à haute valeur ajoutée. Notre IA met en évidence les zones à risque dans l'ensemble des problématiques de gestion des créances clients, en fonction de l'historique du compte, des actions passées et de notre bibliothèque de bonnes pratiques. Nos solutions s'adressent à des entreprises dont les revenus dépassent 1 milliard de dollars. En France, nos clients incluent de grands noms comme Arkema, Danone, Engie, Sanofi etc. Notre objectif est de devenir numéro un en France.

Vous souhaitez en savoir plus ? Découvrez l'ensemble des solutions HighRadius.



Jon Keating

" Vice-président et directeur général de HighRadius en EMEA "

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles