Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

Les équipements indispensables pour sécuriser son parking

Publié par le - mis à jour à
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Les équipements indispensables pour sécuriser son parking

Les entreprises, les collectivités ou les établissements dont les locaux professionnels incluent un parking destiné aux employés ou à la clientèle doivent respecter certaines règles pour sécuriser cet espace...

Je m'abonne
  • Imprimer

En effet, les parkings sont des lieux où sont susceptibles de se rencontrer des véhicules et des piétons. Par conséquent, il est nécessaire de prévoir des équipements qui vont servir à indiquer, à avertir et surtout à éviter les accidents. En voici quelques exemples.

Les panneaux d'indication

Les panneaux servent à indiquer distinctement plusieurs types d'informations. D'abord, dans un parking, on trouve les panneaux de direction (vers des zones, des lieux, vers la sortie...). Ensuite, ces panneaux servent à la circulation pour indiquer le sens des voies, les limitations de vitesse ou encore les zones de danger. Sur un parking, cela fait partie des éléments de signalisation indispensables.

Le marquage au sol

Le marquage au sol permet également de matérialiser des obligations, des indications et des interdictions. Dans un parking, il y a les marquages qui permettent d'indiquer les emplacements où il est possible de stationner des véhicules (voitures, vélos, motos, camions, zones de livraisons). Ensuite, le marquage au sol va servir à réglementer la circulation conformément aux règles du Code de la route. On matérialisera ainsi le sens de circulation, les zones d'arrêt et de priorité et éventuellement les limitations de vitesse. Le marquage au sol est également très important pour matérialiser les zones de stationnement et d'accès pour les personnes à mobilité réduite.

Les ralentisseurs

Sur un parking, un accident est vite arrivé. Les véhicules en stationnement peuvent cacher un piéton ou bien des véhicules peuvent entrer en collision. Pour cela, il est indispensable d'indiquer une limitation de vitesse. Néanmoins, les panneaux ne suffisent pas toujours à rendre les conducteurs plus responsables. Pour cela, il est possible de compléter le dispositif de sécurité en installant des ralentisseurs. Sur les petits parkings où il n'est pas possible de faire construire des dos d'âne en béton, il est possible d'installer des ralentisseurs modulaires en PVC que l'on fixe au sol. Ils permettent de réguler la vitesse des véhicules sur les voies de circulation et aux abords des zones de danger.

Les zones pour les piétons

Les piétons sont considérés comme des personnes vulnérables au sens du Code de la route. C'est pour cette raison que les parkings sécurisés doivent prévoir des espaces de circulation dédiés aux piétons. Il peut s'agir d'un marquage au sol pour les espaces partagés avec les véhicules comme c'est le cas des voies piétonnes le long des emplacements de parking ou des passages pour piétons. Ensuite, cela peut également être matérialisé par des équipements de séparation avec les voies dédiées aux véhicules.

Le dispositif de sécurité

Enfin, assurer la sécurité dans un parking implique d'installer des équipements qui vont permettre d'éviter d'autres sinistres que les accidents de circulation. Par exemple, les parkings en intérieur ou les parkings souterrains devront répondre aux règles concernant la mise aux normes de sécurité pour la lutte contre les incendies. Sécuriser son parking, c'est aussi limiter la fréquentation et assurer une surveillance pour prévenir des vols et des dégradations. Il sera alors nécessaire de contrôler les entrées et les sorties et d'installer éventuellement un système de vidéosurveillance.

Je m'abonne

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

La rédaction vous recommande