Découvrez bourseinside.fr, le 1er site dédié aux entreprises cotées !

Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine
En ce moment En ce moment

DossierQuand le Daf pilote la DSI

Publié par Eve Mennesson le

6 - SAF-T à l'horizon

La transformation numérique de la Daf n'en est qu'à son commencement : la dématérialisation est en train d'être suivie de projets collaboratifs, exploitant le big data ou encore liés à la mobilité. Et côté réglementaire le déploiement du SAF-T .

  • Imprimer


Ce travail conjoint exige aussi une bonne compréhension des enjeux des uns et des autres. " Il y a un juste milieu à trouver entre les exigences fonctionnelles et celles liées au SI. Ce qui revient parfois à abandonner certaines fonctionnalités au profit d'un outil informatique plus pratique et plus rapide ", rapporte Isabelle Regnier, Daf de la Cité de l'Espace. " Les directions métiers doivent faire des efforts et éviter les solutions de niche qui ne répondent qu'à un seul besoin, ceci transformant le SI en usine à gaz composé d'une multitude de solutions ", remarque Céline Blanc, directrice marketing et commerciale de l'éditeur Nomalys.

Seulement alors des projets informatiques efficaces pourront voir le jour. Car la transformation numérique de la Daf n'en est qu'à son commencement : la dématérialisation est en train d'être suivie de projets collaboratifs, exploitant le big data ou encore liés à la mobilité. Et côté réglementaire Pascal Seguin (Taj) rapporte l'existence du SAF-T (Standard audit file for tax purposes qui couvre 5 domaines : comptabilité, ventes, achats, immobilisations et stocks, soit plus d'un millier de données) de l'OCDE qui va plus loin que le FEC, demandant 68 informations comptables contre 18 pour le FEC. " En Europe, le Portugal a rendu le SAF-T obligatoire en 2008 et le Luxembourg en 2011. " Gageons que le prochain pays à l'appliquer sera la France.




Focus

Le Daf est également le gardien des risques de l'entreprise. Regroupés sous l'anagramme CAID, les risques liés au SI sont au nombre de 4 : confidentialité, audit, intégrité et disponibilité. Si la surveillance de ces risques se fait en accord avec les compétences techniques du DSI, le Daf doit être particulièrement sensibles à chacun d'entre eux. " Les Daf sont tendus vis-à-vis des arnaques au président ", confirme Jean-François Marcel, directeur de la division Finance Fiscalité chez Cegid. Cette fraude, qui consiste à détourner des fonds en usurpant l'identité des dirigeants, se base sur des informations précises collectées sur Internet. " Avec la dématérialisation, les données peuvent être hackées et servir à alimenter les discours de ces usurpateurs ", imagine Sabine Derboux (BDO).

Pour une présentation générale des secteurs d'activités impactés dans leur business model par la transformation numérique, consulter le dossier Xerfi

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet