En ce moment En ce moment

Infographie Le marché des logiciels d'entreprise en pleine mutation

Publié par le

Déclin des licences perpétuelles, développement des applications sans installation: le marché des logiciels d'entreprise est en pleine mutation et les éditeurs doivent s'adapter. Le point en infographie avec une étude Flexera Software.

  • Imprimer

70% des éditeurs de logiciels ont l'intention de changer leurs modèles tarifaires et leurs modèles de licences au cours des deux prochaines années. C'est l'un des enseignements d'un rapport publié récemment par le spécialiste de la monétisation de logiciels Flexera Software. Selon cette étude, une restructuration du marché serait en cours, à l'heure où les disparités existent entre les éditeurs tirant profit du business model et les autres acteurs du marché qui peinent à tenir le rythme.

En effet, le marché des logiciels vit actuellement une transformation massive due à l'évolution des modèles de tarification et de licence régissant l'achat et la vente de logiciels. Dans un contexte où les demandes du marché évoluent très rapidement et où les innovations technologiques se succèdent à un rythme soutenu, certains éditeurs sembleraient rester en marge du marché, tandis que d'autres dégagent d'importants bénéfices. Ainsi, les licences perpétuelles sont en déclin: seuls 43 % des éditeurs affirment que la commercialisation de licences perpétuelles représente la moitié de leurs revenus ou plus. Auparavant, la licence perpétuelle était le modèle dominant utilisé chez la plupart des éditeurs.

Désormais, le marché s'oriente plutôt vers des solutions plus souples, avec des applications qui ne nécessitent pas d'installation: 36 % des éditeurs affirment que moins de la moitié de leurs applications sont proposées sous forme de logiciels traditionnels (à installer).

"Les besoins des entreprises en termes d'achats de licences et de logiciels professionnels évoluent très rapidement. En outre, les évolutions technologiques suivent un rythme tellement soutenu que ces dernières rendent les anciens modèles totalement obsolètes, déclare R "Ray" Wang, analyste en chef et fondateur de Constellation Research. Les éditeurs de logiciels qui tireront leur épingle du jeu sont ceux qui se montrent d'ores et déjà proactifs et qui voient cette évolution comme l'opportunité de proposer des modèles de monétisation plus flexibles, d'accroître leurs parts de marché et de profiter ainsi de nouvelles sources de revenus."

Pour aller plus loin, consultez aussi "Quel est le coût réel d'un audit des logiciels?"

La rédaction

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet