En ce moment En ce moment

Thierry Malka : du chèque physique au chèque numérique !

Publié par Brand Voice le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Thierry Malka : du chèque physique au chèque numérique !

Vous souhaitez payer ou vous faire payer par chèques sans vous déplacer ? Thierry Malka vous propose des chéquiers numériques 100% sécurisés !

Je m'abonne
  • Imprimer

Thierry Malka fait passer le carnet de chèques à l'air du numérique !

Nous sommes à l'air du numérique et tout se digitalise. Thierry Malka a très bien compris cela et s'est lancé dans la digitalisation d'un moyen de paiement connu et utilisé par tous : le chèque bancaire.

Vous serez certainement intéressé par l'idée d'expérimenter le chèque numérique, en lisant cet article.

Qui est Thierry Malka ?

Après de brillantes études à l'Université Paris Dauphine - Miage et DESS en Finance, Thierry MALKA a passé près de vingt-deux années dans le secteur bancaire où il occupa plusieurs postes à responsabilités.

Après cela, Thierry Malka se lança dans l'entrepreneuriat, avec à son actif, plusieurs projets. Il est entre autres, CEO co-fondateur de BECHECK, une entreprise FINTECH ayant développé une plateforme interbancaire de digitalisation des chèques.

Pourquoi les carnets de chèque numériques ?

Le numérique évolue à une vitesse exponentielle ! Et cette révolution est en passe de conquérir tous les secteurs d'activité à une échelle planétaire. Le milieu bancaire connaît actuellement une profonde mutation, avec l'émergence de services bancaires digitalisés, de néo banques 100% mobiles et de nouvelles expériences utilisateur intégralement digitales.

Le chèque reste un moyen de paiement très utilisé en France. Plus d'1.7 Milliards de chèques sont émis en France chaque année. Ce service coûte très cher aux banques en terme de coût de traitement mais également en terme de fraude.

L'idée d'utiliser les moyens technologiques actuels (téléphone mobiles, tablette, ordinateur) pour réduire considérablement les coûts et les fraudes liés à ce moyen de paiement a ainsi abouti à la création de la plateforme Becheck.

Aujourd'hui, Thierry Malka nous fait découvrir un nouveau service qui sera sans aucun doute d'une utilité véritable aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels.

En quoi consiste cette plateforme ?

Les carnets de chèque numériques ne sont, en réalité, pas différents de ceux que vous utilisez habituellement ! La seule différence est que vous pouvez émettre un chèque numérique en ligne, avec votre smartphone ou votre ordinateur.

Le carnet de chèque en ligne est d'une sécurité absolue. En partenariat avec les banques, cette technologie est déployée de façon efficiente afin que vous puissiez l'utiliser sans risque de voir la fuite de vos informations personnelles, sans risque de perdre les données de vos différentes transactions et obéissant à toutes les contraintes de sécurité bancaires.

En se connectant sur l'application de sa banque, un client a la possibilité de télécharger son chéquier digital, copie conforme du chéquier papier.

La saisie du chèque reste identique, à ceci près qu'elle est davantage sécurisée et que certaines mentions obligatoires sont pré-renseignées : géolocalisation, date du jour, montant en lettres dérivé du montant en chiffre.

L'utilisateur doit uniquement saisir le montant en chiffres, remplir l'ordre et signer son chèque. En moins de 10 secondes, le chèque est prêt à l'envoi sur le mail ou téléphone du bénéficiaire.

Une fois réceptionné, le chèque peut être immédiatement remis à l'encaissement, ou en différé, sur le compte bancaire choisi par le bénéficiaire. Les procédés techniques d'encaissement dépendent de la banque du bénéficiaire et de son intégration au réseau Becheck, mais sont tous immédiats et gratuits.

Quels sont les avantages des chéquiers numériques ?

La sécurité

La sécurité fait partie intégrante du process, grâce à la double authentification et aux transactions cryptées, notamment. Toutes Les données bancaires sont intégralement protégées. " Les données sensibles sont cryptées et réparties entre le serveur central et l'appareil mobile, ce qui rend quasiment impossible toute utilisation frauduleuse de ce moyen de paiement, même en cas de perte ou de vol de son appareil mobile ". nous explique Thierry MALKA.

Baisse des coûts et réduction des fraudes

Du point de vue des banques, l'avantage principal est la baisse progressive des coûts de traitement au fur et à mesure de l'utilisation progressive de ce service. Les établissements bancaires pourront également générer de nouveaux revenus en proposant des services complémentaires liés au chèque digital, comme la certification en ligne, mais également proposer à leurs clients d'intégrer dans leurs relevés de compte une information sur les chèques digitaux en circulation, ce qui n'est évidemment pas possible avec la version papier.

Informations et contrôle des soldes

Comme avec la carte bleue, les clients pourront prévoir leur trésorerie avec les mouvements en cours. Le chèque digital permet également de lutter contre les chèques dits sans provision. " Un accès aux API bancaires permettra de réaliser des contrôles en amont sur le solde bancaire et de bloquer le cas échéant l'émission d'un chèque digital en fonction d'un algorithme évolutif. Cette évolution majeure permettra de restaurer la confiance dans ce moyen de paiement fréquemment refusé par les commerçants " nous confirme Thierry MALKA.

" Le chèque a encore de longues années devant lui ", prévoit la Banque de France. Plus de 10 milliards de chèques devraient encore être émis sur les 10 prochaines années.

" Transformer le chèque en le faisant passer dans l'ère du numérique satisfera tous les acteurs concernés " précise le fondateur de Becheck.

La digitalisation du chèque serait-elle une alternative à sa disparition ? Réponse dans quelques années.

Je m'abonne
Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

BI

Par Céline Tridon

Digitalisation, nouvelles façons d'échanger, nouveaux outils de prospection : durant le confinement mondialisé, loin d'être entièrement sinistré, [...]

BI

Par Ghalia Ben Ghorbal - Square

Dans un contexte de crise sanitaire, de crise économique et d'une baisse des ressources, innover avec peu de moyens semble être le comportement [...]