En ce moment En ce moment

Les modalités de la taxation des rémunérations par un tiers précisées

Publié par La rédaction le

Je m'abonne
  • Imprimer

Une circulaire du 5 mars 2012 précise le champ d'application de l'article 212-4 du Code de la Sécurité sociale, relatif aux cotisations liées aux rémunérations versées par une personne tierce à l'employeur, autrement dit, les cadeaux d'affaires. Certains secteurs d'activités, comme la distribution, la parfumerie-cosmétique et les banques et assurances, qui ont souvent recours aux cadeaux d'affaires, bénéficient du régime de la contribution libératoire forfaitaire (CLF). Celui-ci s'applique de façon graduée en fonction du montant des rémunérations reçues. Par exemple, une rémunération annuelle égale à 1,5 fois le Smic mensuel, soit 2097,55 euros, serait soumise à une cotisation de 20 %. Au-delà de ce montant, c'est le régime général qui s'applique.

Je m'abonne

La rédaction

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet

RH

Par Isabelle Pontal, avocate en droit social, cabinet FTMS

Un plan de sauvegarde de l'emploi est lourd à mettre en oeuvre. Les entreprises peuvent se tourner, en fonction de leur situation et des objectifs, [...]