Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

Directions financières : 6 secteurs qui recrutent

Publié par Yann Petiteaux le

Croissance, renouvellement des effectifs, recherche de sécurité financière... Nombreuses sont les raisons qui poussent certains secteurs à recruter des experts de la finance. Tour d'horizon avec Guillaume Colein, directeur du cabinet de recrutement Cabinet Victoire.

Je m'abonne
  • Imprimer

La grande distribution

La pyramide des âges dans le secteur de la grande distribution est telle que des opportunités vont se créer, notamment dans les fonctions de directeur comptable, directeur de l'audit interne et directeur du contrôle de gestion. " C'est un secteur qui tend à se segmenter par métier (agroalimentaire, bazar, etc.) ce qui multiplie les postes dans les fonctions support, constate Guillaume Colein. Le développement de l'e-commerce nécessite également de faire appel à des professionnels de la finance. Enfin, des CSP (centres de services partagés) se créent dans la grande distribution, avec des opportunités d'emploi dans la finance, aussi bien pour les cadres que pour les non-cadres. "


Les banques et assurances

Portés par une forte croissance organique, les secteurs de la banque et de l'assurance recrutent. La demande porte généralement sur des postes classiques tels que : analyste financier, consolideur ou auditeur. Les banques et sociétés d'assurance s'intéressent également aux fonctions transverses telles que le contrôle de gestion, la fiscalité et la communication financière. " La création de nouvelles directions financières liées à la transition vers la banque ou l'assurance en ligne va créer des opportunités dans tous types de postes (Daf, directeur comptable, etc.) ", avertit Guillaume Colein.


L'industrie pharmaceutique

L'industrie pharmaceutique suit une double tendance : d'une part la nécessité pour certains groupes de réaliser des économies d'échelle de grande ampleur qui mène au recrutement de managers de transition, et d'autre part une forte sensibilité aux fusions-acquisitions favorable aux spécialistes de la question mais aussi aux professionnels de l'audit interne ou du contrôle de gestion. " C'est un secteur qui se porte bien et qui a les moyens de s'offrir des experts ", précise Guillaume Colein.

Les industries de pointe

Les secteurs de l'aéronautique, de la robotique et de la sécurité numérique sont particulièrement porteurs. " Au-delà des opportunités d'emploi en France, les opportunités sont importantes pour des cadres qui souhaitent s'exporter à l'international comme responsable financier ou adjoint à la direction financière centrale, particulièrement en Europe, aux États-Unis et sur la zone EMEA (Moyen-Orient et Afrique) ", analyse Guillaume Colein. Les jeunes professionnels (trois ou quatre années d'expérience) ayant une forte appétence pour les systèmes d'information auront le profil idéal.

L'e-économie

Les leaders de l'e-économie (vente à distance, télécom, etc.) sont également créateurs d'emplois dans la fonction finance. " Les actionnaires qui ont investi des millions d'euros dans les start-ups françaises sont très attentifs au retour sur investissement, explique Guillaume Colein. Ces entreprises ont donc besoin de responsables financiers polyvalents ayant une très bonne formation, une capacité d'analyse forte et capables de gérer l'administration des ventes ou un service logistique. Dans ces entreprises, les Daf ont une envergure très forte. La finance ne suffit pas. "

L'industrie du luxe

Les entreprises du luxe, dont l'organisation est également segmentée par ligne de produits (cosmétiques, prêt-à-porter, parfumerie...), offrent autant d'opportunités de postes, notamment pour les consolideurs, contrôleurs de gestion, contrôleurs financiers et directeurs généraux de petites entités. Une sensibilité au produit est toutefois requise.

Quid des secteurs en difficulté ?

Les secteurs qui traversent des difficultés passagères (à l'instar de l'industrie automobile, du BTP, de la culture...) peuvent avoir besoin de financiers compétents, non pas pour accompagner leur croissance, mais bien pour optimiser leurs dépenses. Ils s'intéresseront donc particulièrement aux profils pointus en matière de contrôle financier.

Yann Petiteaux

Yann Petiteaux

Journaliste

De formation supérieure en gestion et droit des affaires, je travaille depuis 2005 en tant que journaliste dans le secteur de la presse [...]...

Voir la fiche

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Retour haut de page