Recherche
Magazine Daf magazine
S'abonner à la newsletter S'abonner au magazine

50 Daf qui comptent : acte 1 sur 5

Publié par le

Traditionnellement discret, le Daf joue pourtant un véritable rôle de business partner au sein de l'entreprise. La rédaction a choisi de mettre en avant 50 Daf de PME et petites ETI. Découvrez leurs parcours. Pendant cinq semaines, nous vous diffuserons leurs portraits. Voici les dix premiers.

Je m'abonne
  • Imprimer

Alain Autechaud, Daf de Novelty (prestations techniques pour l'événementiel)


Âge : 47 ans

Équipe managée : 14 personnes

Projet marquant : intégration d'une filiale en 2003 chez DDB

Diplômé d'un master de diagnostic d'entreprise à l'Institut d'administration des entreprises, Alain Autechaud débute sa carrière comme contrôleur de gestion dans le secteur de la télévision, chez TF1 puis TPS. En 2002, il rejoint le groupe de publicité et communication DDB comme Daf de la filiale Daytona, dont il assure le redressement avant sa revente. Il considère cet épisode comme un véritable tournant dans sa carrière : " C'est à ce moment que j'ai compris que le rôle du Daf était de se mêler de la vie de l'entreprise au sens large, en ayant toujours un coup d'avance. " Depuis 2008, il est Daf de Novelty, où il travaille notamment sur l'optimisation des planifications et des productions.

Objectifs 2015 : Poursuivre le développement du groupe à l'étranger.

Novelty

Frédéric Baecke, Daf de Parcours SA (LLD)


Âge : 34 ans

Équipe managée : 9 personnes

Projet marquant : réorganisation de la direction financière du groupe

Après plusieurs postes de Raf et Daf dans les secteurs de l'audiovisuel, de l'édition de logiciels et le domaine de la santé, Frédéric Baecke devient Daf du groupe Parcours en août 2011. Dès son entrée en fonction, il organise la refonte de la direction financière : constitution d'une équipe, implémentation de logiciels, renforcement du contrôle interne...

Objectifs 2015 : Diversifier la nature de la dette du groupe et optimiser le BFR.

Parcours SA

Alexandre Basseur, Daf de Lenôtre (haute gastronomie)

Âge : 37 ans

Équipe managée : 40 personnes

Projet marquant : accompagnement de la Direction générale dans la définition de la stratégie de Lenôtre

Alexandre Basseur débute sa carrière comme consultant chez PricewaterhouseCoopers puis chez Deloitte. En 2005, il rejoint Accor en tant que directeur adjoint de la consolidation groupe. Il y devient en 2007 directeur du contrôle financier. Trois ans plus tard, il quitte le monde de l'hôtellerie pour la gastronomie en rejoignant la direction financière et juridique de Lenôtre. Il supervise la cession de Lenôtre par Accor à Sodexo en 2011, et accompagne la dg dans la définition de la stratégie du groupe.

Objectifs 2015 : Renforcer le contrôle de gestion opérationnel avec l'optimisation de l'allocation des coûts indirects pour permettre une analyse plus pertinente de la rentabilité et faciliter le pilotage des différentes activités de Lenôtre.

Lenôtre

Laurent Bastian, Daf de ESI Group (logiciels et services informatiques)

Âge : 46 ans

Équipe managée : 40 personnes

Projet marquant : mise en place d'un contrôle de gestion efficace chez DCNS après sa transformation en société de droit privé

Rien ne prédestinait Laurent Bastian au métier de Daf : diplômé de l'École Normale, et des Ponts et Chaussées, il débute sa carrière comme ingénieur BTP chez Vinci de 1993 à 1997. C'est après être passé par Arthur Andersen en tant qu'auditeur qu'il rejoint le monde de la finance. Il devient alors directeur du contrôle de gestion, puis Daf adjoint à la DCNS de 2003 à 2009. Il suit le même parcours chez Albioma (ex Séchilienne-Sidec). Il rejoint ESI comme Daf en juillet 2013, où il opère une réorganisation de l'ensemble de la fonction finance. Son secret pour manager une équipe de 40 personnes ? " Il ne sert à rien de vouloir être plus doué que ses collaborateurs : la plupart d'entre eux connaissent leur métier mieux que vous, et n'attendent pas que leur chef les challenge, mais qu'il soit à l'écoute et qu'il apporte une valeur ajoutée. "

Objectifs 2015 : Mettre en place des processus et des outils financiers pour optimiser l'efficacité de la Daf et trouver des sources de financement pour accompagner le développement du groupe.

ESI group

Néné Bathily, Daf de Marco et Vasco (tourisme)

Âge : 31 ans

Équipe managée : 6 personnes

Projet marquant : entrée de deux nouveaux fonds d'investissement au capital de Marco et Vasco en 2012

Dans le cadre d'une formation comptable, Néné Bathily rejoint l'agence de tourisme PlanetVeo en 2008 tant que stagiaire. Séduite par la start-up, qui ne compte alors que trois salariés et développe un CA d'un million d'euros, elle met en place la comptabilité, et accompagne l'hypercroissance de la société en tant que Daf. Six ans plus tard, le groupe, devenu Marco et Vasco, compte 200 salariés pour un CA de 52 millions d'euros.

Objectifs 2015 : Devenir le business-partner numéro 1 de la direction.

Thomas Baumgartner, Daf de Mersen (spécialités électriques et matériaux en graphite)


Âge : 43 ans

Équipe managée : 20 personnes

Projet marquant : amélioration du profil de cash du groupe à travers la réduction structurelle du BFR

Distinctions : prix de la meilleure direction financière 2011 (Trophée leaders de la Finance)

C'est après avoir travaillé quatre ans au Crédit Lyonnais comme analyste crédit, puis chargé d'affaires grands comptes que Thomas Baumgartner rejoint Mersen en mai 2000. D'abord responsable financement / trésorerie, il passe par les postes de directeur plan stratégique et contrôle de gestion groupe avant de devenir Daf en 2010. S'inscrivant dans un véritable rôle de business partner, il orchestre un repositionnement opérationnel et une optimisation du profil du groupe par des cessions d'activités et un redimensionnement de son empreinte industrielle.

Objectifs 2015 : Suivi du projet de réorganisation industrielle du groupe et adaptation des processus "Finance" en Europe.

Mersen

Guillaume Blu, Daf de Woodbrass (vente d'instruments de musique)

Âge : 41 ans

Équipe managée : 10 personnes

Projet marquant : développement d'un modèle économique de vente d'instruments de musique à la fois en magasin et sur Internet

Après avoir obtenu un DESS de gestion européenne et internationale à la Sorbonne, Guillaume Blu prend un poste de Raf dans la SSII Net2S de 1998 à 2000, puis passe six ans dans la branche BTP de VediorBis en tant que contrôleur de gestion. C'est en 2007 qu'il rejoint le site de vente d'instruments de musique Woodbrass.com. Dans un contexte de forte croissance, il participe activement à la définition du modèle économique, et lève 4,2 millions d'euros pour soutenir les projets du groupe. Depuis deux ans, Woodbrass est le numéro un français de la vente d'instruments de musique.

Objectifs 2015 : Accélérer la croissance Internet et aller chercher une rentabilité web plus forte.

Woodbrass

Jean-Marie Bocher, Daf d'Olmix (chimie verte pour nutrition animale et végétale)

Âge : 30 ans

Équipe managée : 350 personnes

Projet marquant : mise en place d'un ERP au niveau du groupe

Signe particulier : référent ERP X3 pour Sage

Après une double-formation d'ingénieur agronome et d'administrateur des entreprises, c'est d'abord en tant que directeur général d'une filiale en Roumanie que Jean-Marie Bocher rejoint Olmix en 2007. Après trois ans d'expatriation, il devient Daf groupe, tout en assurant la reprise de la direction générale de la filiale du groupe aux Pays-Bas.

Objectifs 2015 : Poursuivre l'ouverture de filiales à l'étranger

Olmix

Pascal Boisliveau, Daf de La Maison Bleue (gestion de crèches)

Âge : 37 ans

Équipe managée : 20 personnes

Projet marquant : organisation du tour de table et l'entrée des fonds d'investissement pour La Maison Bleue

Distinction : Daf 2014 des Trophées DAF Magazine

Après six ans d'audit chez Ernst & Young en tant que manager en charge de missions d'audit légal et due diligence, Pascal Boisliveau devient Daf au sein de la société financière Procapital, plus connue pour sa filiale Fortuneo. En 2011, il quitte l'univers du capital pour rejoindre le monde de la puériculture en intégrant La Maison Bleue - toujours en tant que Daf. Ses périmètres d'intervention recouvrent les métiers usuels de la direction financière, les opérations de haut de bilan, la structuration de dettes, ou encore la relation avec les actionnaires.

Objectifs 2015 : Soutenir la forte croissance du groupe et accroître la rentabilité.

La Maison Bleue

Jean-François Boisson, Daf de Kalidea (service aux entreprises)

Âge : 47 ans

Équipe managée : 25 personnes

Projet marquant : transformation de Kalidea d'une centrale d'achats groupés à un éditeur de solutions intégrées

Publications : Coauteur avec Sandra Le Grand de l'ouvrage Entreprendre un peu, beaucoup, passionnément, Éditions Télémaque, 2010

Preuve vivante que tous les chemins mènent à la Daf, Jean-François Boisson a débuté sa carrière par du lobbying pour l'industrie papetière française en Europe après une formation de communication au Celsa. Il devient ensuite consultant manager chez Bossard-Gemini Consulting, puis directeur commercial chez Kaysersberg Packaging. En 2002, il rejoint la direction financière de Kalidea, où il est également membre du directoire.

Objectifs 2015 : Accompagner le développement de Kalidea en France et à l'étranger.

Kalidea

Rendez-vous la semaine prochaine pour découvrir les 10 prochains Daf


Antoine Pietri

NEWSLETTER | Abonnez-vous pour recevoir nos meilleurs articles

Sur le même sujet

Retour haut de page