En ce moment En ce moment

DossierSouriez, vous êtes notés !

Publié par le

4 - Marylène Boyer revient sur la notation sociale et environnementale de son entreprise, Thermador

" Une auditrice d'EthiFinance a passé une journée chez nous "

  • Imprimer
Marylène Boyer, directrice générale déléguée de Thermador

En 2007, Thermador a fait l'objet d'une notation sociale et environnementale par l'agence EthiFinance. À l'époque, vous étiez Daf. Pourquoi votre groupe a-t-il été noté ?

L'étude était faite à la demande de Financière de Champlain, un fonds spécialisé dans le développement durable qui souhaitait faire noter notre société avant d'en acquérir des actions. Pour être considérés comme un fonds éthique, ce type de structure a besoin d'effectuer des notations extrafinancières. Par conséquent, c'est ce fonds qui a financé l'étude.

Comment cela s'est-il déroulé ?

En novembre 2007, une auditrice d'EthiFinance a passé une journée chez nous. Elle a rencontré et interviewé neuf personnes de l'entreprise parmi les managers et les salariés, notamment Guy Vincent, qui était le dirigeant à l'époque, mais aussi moi-même, des responsables de filiale et un représentant du personnel. C'est l'auditrice qui a choisi les personnes qu'elle souhaitait rencontrer. Parallèlement, EthiFinance a travaillé sur la base de notre rapport annuel, dans lequel nous donnons un grand nombre d'informations, en particulier concernant le personnel (absences, turnover, ancienneté...). Les éléments évalués sont principalement la gouvernance de l'entreprise, l'empreinte environnementale (consommation d'énergie, traitement des déchets...) et les données sociales. Au total, il y a plus d'une centaine de critères.

Quel a été le résultat de l'audit ?

Nous n'avons pas su précisément quelle était notre note. Mais le résultat a été bon, car nous apparaissons dans le Gaïa-Index (classement d'EthiFinance portant sur les entreprises les plus performantes en matière de RSE, NDLR). En 2014, nous étions en deuxième place dans le secteur de la distribution et en troisième place dans le classement des sociétés qui réalisent entre 150 et 500 M€ de chiffre d'affaires. Cela figure dans notre rapport annuel.

Yann Petiteaux

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

Sur le même sujet