En ce moment En ce moment

Télématique embarquée : pour un suivi des budgets "flotte" plus précis

Publié par le - mis à jour à
Télématique embarquée : pour un suivi des budgets 'flotte' plus précis

Au-delà de leur fonction "géolocalisation", les systèmes de suivi de flotte offrent bien d'autres possibilités pour gérer un parc automobile au plus près.

Je m'abonne
  • Imprimer

La télématique embarquée s'est démocratisée et sur ce marché, les acteurs sont nombreux. Les constructeurs y proposent, de série ou en option, leur propre système qui est installé sur les chaînes de production. Ces systèmes "natifs" comme Free2Move Connect Fleet (Interparc Connect Management) pour le groupe PSA ou Fleet Asset Management et Pro+ Board pour le groupe Renault concurrencent ceux des opérateurs indépendants comme Quartix, Suivideflotte.net, Verizon Connect, Coyote Business, Masternaut (Michelin), Vodaphone automotive, TomTom Telematics ou encore Océan (Orange Business Services).

En réalité, les systèmes de suivi de flotte sont désormais de véritables... couteaux suisses. Le "petit boîtier" monté dans chaque voiture fait remonter un très grand nombre de données et ils ne servent plus seulement à définir des itinéraires ou à localiser les véhicules. L'une des premières fonctions des solutions proposées est d'observer le comportement des conducteurs. Avec le système de géolocalisation Quartix par exemple, mais également avec la technologie Optidiriving de Suivideflotte.net, le responsable de parc dispose de données précises sur les vitesses et les indices d'accélération et de freinage. Il peut dès lors sensibiliser ses conducteurs à l'écoconduite ce qui a des vertus certaines : les consommations, l'empreinte carbone et la sinistralité du parc s'inscrivent à la baisse et l'usure prématurée des véhicules est limitée.

Comprendre, analyser, piloter

Composée de différents modules, la solution Océan permet de comprendre, d'analyser et de piloter l'ensemble des activités itinérantes (rendez-vous commerciaux, chantiers, etc.) avec un objectif : abaisser les TCO et plus généralement les coûts liés à la flotte - qui est souvent le second poste de coûts dans l'entreprise - en adaptant notamment les lois de roulage. Elle fera également gagner du temps pour le traitement des paies grâce à des relevés des temps de travail détaillés, un calcul des indemnités kilométriques automatisés, etc.

Si TomTom met l'accent sur son savoir-faire en matière de géolocalisation en temps réel des véhicules avec Webfleet, la grande nouveauté du système concerne la personnalisation des données pour chaque utilisateur qui s'identifie avec une carte RFID. L'enregistrement automatique du temps de travail et du kilométrage permet la surveillance du respect des réglementations en vigueur ce qui a pour première conséquence une réduction du temps dédié aux tâches administratives.

Toujours plus de services

Reveal (Verizon Connect) est reconnu pour sa fonctionnalité de geofencing. Le système permet de dessiner des points d'intérêts (POI) directement sur une carte et de les remettre automatiquement à jour si besoin. Il intègre une gestion dynamique basée sur la localisation réelle des véhicules et peut vérifier que les POI sont exacts à leur création, proposer des ajustements ou encore suggérer de nouveaux points. C'est une fonctionnalité assurée aussi par Suivideflotte.net qui, lui, annexe Estimated Time of Arrival (ETA). Une première dans le monde de la télématique embarquée ! Les entreprises équipées peuvent améliorer leur qualité de service en prévenant leurs clients en cas de retard. Généré automatiquement un lien web leur donne accès au déplacement en temps réel du véhicule et surtout à l'estimation de son heure d'arrivée.

Les fonctionnalités des systèmes de mobilité connectée semblent infinies ! L'une des plus performantes proposées par Coyote Business mesure l'impact des pertes de temps dues au trafic et aux perturbations routières sur la productivité des collaborateurs. Cette solution permet également de visualiser en un seul coup d'oeil l'ensemble des indicateurs-clés d'une flotte grâce à un tableau de bord personnalisé. Le gestionnaire peut ainsi prendre au meilleur moment toutes les décisions pour organiser la journée d'un salarié, planifier les opérations de maintenance de ses véhicules, voire pour programmer leur renouvellement.

"Tracer" le véhicule en cas de vol

Vodafone Automotive Telematics est une solution télématique particulièrement aboutie. Comme ses concurrentes, elle permet d'optimiser les coûts de gestion d'un parc par un suivi d'une flotte en temps réel ou de remonter des indicateurs de comportement des conducteurs. À ces fonctionnalités, elle ajoute la possibilité d'alertes en cas de vol et le traçage du véhicule ce qui permet aux forces de l'ordre d'agir plus efficacement. Elle assure un "plus" de sécurité en pouvant détecter un accident et en en reconstituant les circonstances. Très sollicités, les responsables du parc automobile devront se méfier des coûts récurrents à l'installation des boîtiers ou à la gestion des données. Ils devront s'assurer qu'ils peuvent les utiliser sans limite et surtout qu'ils en sont propriétaires. C'est un point essentiel surtout s'ils décident, un jour, de changer d'opérateur. -

Rassurer et faire adhérer les conducteurs

L'installation des "petits boîtiers" télématiques à bord des véhicules comprend un volet social et éthique sur lequel les responsables des relations humaines et les gestionnaires de parc ne peuvent pas faire l'impasse. Les conducteurs en effet ont souvent l'impression d'être sous surveillance en permanence. Aussi des discussions, voire des négociations, doivent-elles s'ouvrir directement avec les salariés ou avec les délégués du personnel. Leur objet ? Expliquer quelles sont les données recueillies, à quoi peut servir leur exploitation, ce qu'on peut en attendre en matière de sécurité, de progrès en santé au travail ou d'amélioration de la performance globale de l'entreprise. Il faut faire adhérer les conducteurs (qui devront signer une attestation précisant qu'ils ont reçu une information complète !) à la politique mise en oeuvre en insistant sur le respect de la vie : tous les opérateurs de télématique embarquée proposent une fonction "vie privée". Activée, elle interdit toute géolocalisation du véhicule pendant les trajets personnels du conducteur.

Je m'abonne

Marc Horwitz

Camille George,<br/>rédactrice en chef Camille George,
rédactrice en chef

La Lettre de la Rédac

Chaque semaine, l'essentiel de l'actu

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet

Coûts

Par Marc Horwitz

La lutte contre le réchauffement climatique a des conséquences directes sur les parcs automobiles des entreprises. Voici une sélection de voitures [...]