Mon compte Devenir membre Newsletters

Stagnation de l'activité dans les PME au premier semestre 2012

Publié le par

L'enquête semestrielle de conjoncture menée par Oséo révèle un premier semestre poussif et laisse craindre des perspectives plus sombres pour 2013.

Stagnation de l'activité dans les PME au premier semestre 2012

L’année 2012 s’annonce médiocre pour nombre de PME : selon la 55e étude de conjoncture menée par Oséo*, l’activité piétine depuis fin 2011. Si elles n’anticipent pas d’effondrement de leur activité, elles prévoient en moyenne 0,5 % de progression de leur chiffre d’affaires en 2012, après une année 2011 à + 4,7 %. Les entreprises exportatrices et les PME innovantes misent sur une meilleure progression de leur chiffre d’affaires : + 3,6 % et + 2,8 % respectivement.

Les créations d’emploi ont beaucoup ralenti au premier semestre 2012 : 15 % des entreprises annoncent une diminution du nombre de leurs salariés par rapport à fin 2011. Les intentions de création d’emplois en 2013 proviennent majoritairement des entreprises innovantes et exportatrices.

La  trésorerie se contracte fortement : 37 % des entreprises déclarent avoir connu des difficultés de trésorerie au cours du premier semestre ; 24 % des PME s’attendent à un durcissement de la situation au cours des six prochains mois.
Quant à l’investissement, il est en léger recul : 47 % des entreprises ont investi ou prévoient d’investir cette année, contre 49 % en 2011. L’insuffisance de la demande est le principal motif de cette prudence, l’accès au crédit à l’investissement étant un problème pour 12 % des PME.

* Étude menée en mai 2012 auprès de 28 000 entreprises de 1 à 249 salariés.