Mon compte Devenir membre Newsletters

Risk Management : l'AMRAE ouvre deux antennes régionales

Publié le par

Avec l'ouverture de deux antennes dans les régions Rhône-Alpes et Grand Ouest, l'AMRAE veut sensibiliser les PME et les ETI aux bénéfices d'une gestion des risques efficace.

L'Association pour le management des risques et des assurances de l'entreprise (AMRAE) a annoncé l'ouverture de deux antennes dans les régions Rhône-Alpes et Grand Ouest. Cette création vise à se projeter au devant des besoins des entreprises et des risk managers pour leur apporter des réponses là où ils travaillent, précise l'AMRAE dans son communiqué.

Xavier Mary, responsable de l'antenne Rhône-Alpes, souligne que le management des risques ne se limite pas à la prévention et à la gestion des crises, contrairement aux idées reçues: " Il faut bien prendre conscience que le risk management englobe aussi le fait de manquer une opportunité, comme le rachat d'un concurrent. Il recoupe tous les éléments qui pourraient empêcher l'entreprise de mener à bien sa stratégie ".

Le risk management, une véritable valeur ajoutée

" Nous comptons promouvoir les sujets du risk management, mais aussi diffuser des pratiques métier pour pérenniser leur activité et leur permettre de gérer leurs risques de façon efficace ", ajoute Xavier Mary. Parmi ces bonnes pratiques, il cite la mise en place d'un système comportant plusieurs lignes de défense, ou encore la mise en place de fonctions de contrôle interne pour renforcer la fiabilité des systèmes.

L'association dit vouloir rassembler et accueillir localement les personnes en charge du risk management dans les PME de la région pour les sensibiliser à ces problématiques. Les deux responsables disent voir ces nouvelles antennes régionales comme des lieux d'accueil, et souhaitent organiser des réunions régulières pour permettre à chacun d'échanger sur le thème de la gestion du risque. " Notre cible principale, ce sont les PME et les ETI qui n'ont pas toujours une connaissance approfondie du risk management, et qui n'ont pas le temps ni les moyens de se pencher sur le sujet. Mais si je rencontre des ETI très avancées en management du risque, j'aurai bien sûr la volonté de les faire rejoindre notre groupe pour qu'elles puissent m'accompagner dans la promotion du métier de risk manager, et rejoindre notre réseau. Dans la quasi-totalité de ces entreprises, c'est le DAF ou le responsable qui assume ce rôle en plus de ses fonctions ", explique Marie-Elise Lorin, qui pilotera l'antenne Grand Ouest. " Aujourd'hui, de nombreuses PME sont en difficulté dans notre région. Notre rôle est de les éveiller à la gestion des risques en leur proposant une méthode et une boîte à outils pour résoudre leurs difficultés. "

D'une façon plus générale, l'AMRAE cherche à sensibiliser les entreprises à la valeur ajoutée que représente une bonne gestion des risques pour le tissu économique local. " Nous nous appuyons notamment sur une étude d'Ernst & Young, parue l'an dernier, qui montre clairement que les entreprises qui s'investissent dans la gestion du risque connaissent de meilleurs résultats que les autres ", ajoute Xavier Mary. Bénédicte Deluze, déléguée générale AMRAE, estime que le suivi annuel des risques devrait représenter une charge de travail de 250 heures environ.

Mot clés :

Antoine Pietri