Mon compte Devenir membre Newsletters

Les cinq priorités des directeurs de contrôle de gestion en 2012

Publié le par

La dernière note de synthèse professionnelle du Dii Tendances, une publication du Development institute international destinée aux cadres dirigeants, a décrypté les cinq grandes priorités des directeurs de contrôle de gestion en 2012.

Les cinq priorités des directeurs de contrôle de gestion en 2012

Quelles sont les priorités des directeurs de contrôle de gestion en 2012 ? Tel est l'objet de la dernière note de synthèse professionnelle du Dii Tendances, une publication du Development institute international destinée aux cadres dirigeants. Le rapport a ainsi décrypté cinq grandes priorités :

- le challenge de la fiabilité des données en temps de crise

Dans un contexte de crises à répétition et de volatilité des marchés financiers, la fiabilité des données est devenue un enjeu décisif pour le pilotage efficace de la performance. Les reportings, plus nombreux et exhaustifs, nécessitent l'adaptation des outils de pilotage classiques et l'optimisation de l'efficacité des KPI prioritaires. En se portant garant de l'exactitude des données qui remontent à la direction financière, le directeur de contrôle de gestion contribue à la cohérence du discours face à tous les stakeholders et alimente l'information financière.

- la dernière vague de la “révolution IFRS”

Le directeur de contrôle de gestion est également concerné par le chantier des normes comptables internationales IFRS, en tant qu'acteur-clé de la production des états financiers. Il a un rôle concret à jouer en évaluant et anticipant avec pertinence les impacts des dernières IFRS émises par l'IASB sur le budget, le plan et les systèmes d'information. Certaines normes IAS-IFRS, parfois encore méconnues, ont un impact majeur sur le contrôle de gestion.

- les nouveaux indicateurs extra-financiers : focus sur le reporting social et environnemental

L'exigence de reporting social et environnemental est un chantier transversal que se disputent de nombreuses directions dans les entreprises. C'est l'occasion pour le directeur contrôle de gestion d'étendre sa sphère d'influence au sein de l'entreprise en s'affirmant comme l'acteur privilégié du reporting social et environnemental, en tant que propriétaire des indicateurs de suivi d'activité.

- le défi de la recherche de financement face à Bâle III et Solvency II

Le récent tour de vis de Bâle III, dont les nouveaux ratios prudentiels entrent en application à partir du 1er janvier 2013, bouleverse les stratégies de financement des entreprises en provoquant le désengagement des banques à leur côté. La note dresse les impacts à court terme et à long terme de cette hausse du coût du capital et les sources de financement alternatives pour les entreprises face au credit crunch.

- faut-il encore craindre la fin de l'euro ?

La crise de la dette souveraine grecque a rendu envisageable, voire probable, l'éventualité d'une sortie de l'eurozone, dont le principal risque serait une contagion à d'autres pays de l'Europe périphérique (Irlande, Portugal, Espagne, Italie). Anticiper les fluctuations de taux de change relève des nombreuses missions du directeur de contrôle de gestion. Il lui est demandé des “prévisions” prophétiques des variations de devises, qui le contraignent à augmenter la fréquence des forecasts pour plus de fiabilité.