Mon compte Devenir membre Newsletters

Défaillances : de plus en plus d'entreprises de grande taille connaissent des difficultés

Publié le par

Au cours du premier trimestre 2012, la légère diminution du nombre de défaillances en France cache des tendances préoccupantes : selon Coface, les entreprises sont plus fragiles, et le segment des ETI et des grandes entreprises est également concerné.

Défaillances : de plus en plus d'entreprises de grande taille connaissent des difficultés

« Face au ralentissement économique en cours, nous prévoyons une année difficile pour les entreprises françaises ; soit une hausse des défaillances de 4 % sur l’ensemble de l’année », estime Jennifer Forest, du département risque pays et études économiques de Coface.
Le panorama des défaillances de l’assureur-crédit révèle qu’au cours du premier trimestre, le nombre de défaillances d’entreprises a légèrement baissé en France, connaissant une diminution de 1,7 % en nombre.

Mais ce chiffre cache une tendance inquiétante : le nombre de défaillances sur le segment des ETI et des grandes entreprises augmente de 12 %, entraînant une progression de 4,5 % du nombre d’emplois détruits. Le coût des défaillances augmente de 12,4 %. En cumulé depuis mai 2011 jusqu’à avril 2012, 59 517 défaillances ont été comptabilisées, avec un impact s’élevant à 188 671 emplois.
La construction, les services et la distribution représentent près des trois quarts du nombre total de faillites. Coface constate également une aggravation des risques pour les secteurs de l’automobile, du transport, du textile, de l’agro-alimentaire.

Avec seulement 3 % d’exportateurs, les entreprises françaises, très orientées vers le marché domestique, sont très sensibles à l’évolution de la consommation des ménages, laquelle est plutôt en ralentissement. Face aux difficultés attendues en 2012, Coface anticipe une augmentation des défaillances.