Mon compte Devenir membre Newsletters

[ITW]Externaliser le recrutement : une piste à étudier pour les Daf-DRH de PME en développement rapide

Publié le par

Pour Virginie Groussard, responsable France de la division dédiée de Robert Walters, l'externalisation du process de recrutement offre une souplesse dans la gestion du process de recrutement et procure à la Daf des reportings spécifiques.


DAF Magazine : On entend de plus en plus parler de RPO ou externalisation du process de recrutement. En quoi consiste ce concept et à quelle cible d'entreprises est-il destiné ?

Le RPO (Recruitment Process Outsourcing) est apparu il y a une vingtaine d'années dans les pays anglo-saxons mais n'a été introduit en France qu'il y a une petite dizaine d'années et reste encore assez méconnue par les PME. Cette solution répond aux besoins spécifiques des entreprises qui souhaitent externaliser des volumes de recrutements importants et récurrents ou alors qui font face à un pic de recrutements ponctuel pour lequel elles ne disposent pas de ressources suffisantes en interne. C'est particulièrement le cas des PME qui connaissent un développement rapide ou d'un groupe étranger qui s'implante en France. Généralement, cette solution devient intéressante à partir d'une cinquantaine d'embauches annuelles quel que soit le type et la qualification des profils recrutés.

DAF Magazine : Quels sont les avantages concrets de cette externalisation ?

Le principal avantage est l'accès à des compétences pointues d'experts en recrutement avec des spécialités sectorielles reconnues. Pour un DAF qui chapeaute aussi les RH dans son entreprise, le RPO offre une souplesse dans la gestion du process de recrutement et lui permet de bénéficier de l'accompagnement et des reportings de la gestion en mode projet. Enfin, dans le contexte de crise actuel, cette solution permet aussi de faire face aux fluctuations de l'activité de recrutement sans devoir disposer de ressources internes surdimensionnées

DAF Magazine : Quel est le coût de cette prestation et quelles sont les réticences auxquelles vous êtes confrontées le plus souvent ?

Le coût est très variable en fonction du périmètre couvert par cette prestation sur-mesure. Pour donner quand même une idée, on peut estimer que la mise à disposition d'un consultant senior pour une soixantaine de recrutements annuels coûte entre 15 et 30 K€ par mois. Outre le coût, qui n'est pas négligeable pour une PME, la principale crainte que suscite la RPO est de perdre la main sur son process de recrutement. Or, nous veillons à maintenir l'implication de nos clients tout au long du processus de recrutement et nous leur fournissons des reportings qui leur donnent une visibilité complète sur l'avancement du projet et les résultats obtenus.

*Robert Walters est un spécialiste du recrutement spécialisé historiquement dans les métiers de la finance.