Mon compte Devenir membre Newsletters

En 2013 seulement 15% des Daf accèdent à la direction générale

Publié le par

Si la fonction finance avait la cote en 2012 pour évoluer vers la DG, ce sont les DRH qui ont le vent en poupe en 2013 : 13% contre 6%. C'est ce que met en lumière la 7ème édition de MobiCadres, baromètre sur la mobilité des cadres 2013.

En 2013 seulement 15% des Daf accèdent à la direction générale

Si 75% des membres de la direction financière restent dans cette famille de métier, 15% seulement en 2013 rejoignent la direction générale. Seulement car en 2012 ils étaient 27%.

Plus globalement les directeurs financiers (toutes tailles d'entreprises confondues) ont un taux de mobilité de 17% après les directeurs commerciaux, les RH et la communication. Ils sont cependant plus mobiles que les DSI ou les directeurs marketing.

C'est l'un des résultats de la 7ème édition de l'étude MobiCadres menée par le cabinet d'audit Deloitte et la société spécialisée dans la veille économique Nomination*.

Mobilité rime avec responsabilités

D'une façon générale, les directeurs financiers sont plus mobiles en interne (59%) que vers l'externe.

Mais ils restent dans les métiers qu'ils connaissent puisqu'ils n'y pas ou peu de mobilité vers la fonction commercial (3%), DRH, DSI ou achats (4%), communication (2%)... et corollaire, cette direction n'accueille guère de décideurs en provenance d'autres fonctions !

Les motivations des décideurs, toutes fonctions confondues, pour changer de poste sont la possibilité d'étendre leur champ de responsabilités (58%) mais également la perspective d'une évolution de carrière plus importante (40%). La rémunération n'arrive qu'en 5ème position. Cependant, le levier d'une rémunération plus attractive a progressé de 5 points par rapport à l'enquête de 2012.

58% des directeurs financiers satisfaits de leur carrière

Les Daf ou équivalents sont 24% à affirmer que leur carrière est mieux réussie qu'ils ne l'espéraient, 58% à affirmer qu'elle est conforme à leurs attentes et seulement 18% à avouer que leur carrière est moins réussie que dans leurs attentes.

L'usage des réseaux sociaux bouleverse la stratégie de mobilité des décideurs. Or, seulement 8% des Daf actualisent au moins une fois par mois leur profil sur les réseaux professionnels. 56% ne l'actualisent qu'une fois par an et 36% ne le font que rarement voire jamais.

*Cette étude, réalisée auprès d'un panel de plus de 5 800 décideurs, analyse les principaux mouvements et raisons de la mobilité chez les cadres en 2013 mais également leurs attentes en termes de rémunération, de missions et de carrière.